Laure Mézan reçoit le pianiste Jean-Philippe Collard

Ce mercredi 8 janvier à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit le pianiste Jean-Philippe Collard à l’occasion de la publication de son nouvel album dédié aux Goyescas de Granados et d’un livre de confidences « Chemins de musique ».

 

Pour Jean-Philippe Collard, la musique est le lien ténu qui unit les hommes

 

De son enfance, au cœur de la Champagne, de ses premiers contacts avec le piano jusqu’à ses réflexions sur le monde musical d’aujourd’hui, Jean-Philippe Collard nous raconte son parcours, ses souvenirs, ses amitiés et ces rencontres qui ont jalonné ses chemins de musique. « La musique est le lien ténu qui unit les hommes. Elle résiste aux conflits, apaise les douleurs, enchante l’âme. Elle sera toujours là quand nous partirons et sa souveraineté ne cessera de s’étendre » écrit celui qui, toute sa vie, s’est nourri de notes et de ceux qui sont venus l’écouter, de ce public qui lui a tant donné.

 

 

Tandis que paraissent, aux Editions Alma Nuvis, ses réflexions sur la musique, Jean-Philippe Collard nous livre sa lecture, au disque, des Goyescas de Granados sous le label la Dolce Volta. L’occasion pour lui de déployer son art de la couleur à travers ce répertoire si chatoyant et si profond, propice à la confidence, dans lequel il est question d’amour et de mort.

 

Jean-Philippe Collard jouera ces Goyescas ainsi que des pages de Fauré et de Chopin le 17 janvier au Théâtre des Champs-Elysées.

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique