Coronavirus : Le pianiste de jazz Ellis Marsalis est mort à l’âge de 85 ans

Père du trompettiste Wynton et du saxophoniste Branford Marsalis, patriarche d’une famille de grands noms du jazz, le pianiste Ellis Marsalis, est décédé mercredi à l’âge de 85 ans, après avoir contracté le coronavirus.

« Un grand musicien, un père encore plus grand »

« C’est avec une grande tristesse que j’annonce le décès de mon père, Ellis Marsalis Jr., à la suite de complications du Coronavirus. Il a été admis à l’hôpital samedi et est décédé paisiblement ce soir. Mon père était un très grand musicien et un grand enseignant de la musique, mais un père encore plus grand. Il a mis tout ce qu’il avait en, lui pour nous aider à tirer le meilleur de ce que nous pourrions être » a annoncé son fils Branford Marsalis sur son site internet. De son côté, Wynton Marsalis a posté sur Twitter des photos de lui-même avec son père, avec en guise d’épitaphe « Ellis Marsalis, 1934 — 2020. Il est mort comme il a vécu: en acceptant la réalité« .

Né à la Nouvelle Orléans, centre du monde du jazz, en novembre 1934, Ellis Marsalis a enregistré avec Cannonball et Nat Adderley, Marcus Roberts et Courtney Pine.

 

 

Ellis Marsalis, grand pianiste et professeur de musique

En même temps qu’un mentor pour ses 6 fils dont 4, Wynton (trompette), Branford (clarinette) , Delfeay (Trombone) et Jason (batterie), devenus de grands musiciens de jazz, (Wynton Marsalis doit jouer en juin à la Philharmonie de Paris avec l’Orchestre de Paris), Ellis Marsalis s’est également beaucoup impliqué dans l’enseignement de la musique avec le New Orleans Center for Creative Arts, l’Université de New Orleans, et l’université Xavier de Louisiane.

À lire aussi

Le club new-yorkais Jazz at Lincoln Center, dont Wynton est directeur général et artistique, a déclaré « dire adieu, avec tristesse et le coeur lourd à Ellis Marsalis, un des artistes et professeur de musique les plus renommés de son temps et de tous les temps ».

Philippe Gault (avec AFP)