Catherine Deneuve : le portrait non-autorisé du Monde

Le Monde publie une enquête de Raphaëlle Bacqué sur Catherine Deneuve. La journaliste, biographe de Chirac, de Dominique Strauss-Kahn et de Karl Lagerfeld voulait faire d’elle un portrait en 6 parties. Mais l’actrice a refusé de parler.

Roman Polanski annule l’interview, il ne parlera pas si Catherine Deneuve refuse

Laborieusement, après des mois de négociation avec les agents de l’actrice, Raphaëlle Bacqué obtient rendez-vous, dans un hôtel, car Catherine Deneuve ne donne pas rendez-vous chez elle. Mais le rendez-vous est annulé une heure avant. Attaché de presse gênée. Roman Polanski annulera juste après car il ne parlera pas si Catherine ne parle pas. Qu’à cela ne tienne Raphaëlle Bacqué s’entête et enquête sur ce mur du silence qui peut parfois entourer la star, résultat, un papier passionnant sur la difficulté d’interviewer Deneuve même lorsqu’elle est en face de vous à la fois simple et complexe, mutique et secrète.

 

A lire aussi

 

Sauf qu’un mois après le rendez-vous manqué, le Monde reçoit une lettre qui commence ainsi : « Nous avons appris qu’une journaliste du Monde ferait une enquête sur Catherine Deneuve. Je vous préviens que si tel était le cas nous serions particulièrement attentives à vos publications et que si des éléments relatifs à la vie privée et familiale de Catherine Deneuve ou des propos diffamatoires devaient être publiés, nous serions obligés de faire valoir ses droits par les voies de recours opportunes ». Comme quoi, le cinéma c’est parfois plus facile d’en parler avec du foot, qu’avec Catherine Deneuve.

 

David Abiker

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique