Autriche : Les salles de concert rouvriront le 19 mai

© bwag - Wikimedia Commons

Le chef du gouvernement autrichien Sebastian Kurz a annoncé vendredi un allègement du confinement en vigueur. À partir du 19 mai, les restaurants, hôtels et lieux de culture pourront ainsi rouvrir, sous certaines conditions et le couvre-feu sera levé. Une bonne nouvelle pour les grandes institutions musicales autrichiennes fermées depuis le mois d’octobre.

Sabine Devieilhe, Juan Diego Florez et Erwin Schrott à l’affiche des Contes d’Hoffmann au Staatsoper de Vienne

Jauges limitées à 1500 spectateurs à l’intérieur et 3000 en plein air, distanciation, masques, certificats de vaccination ou tests sur place . Ce sont quelques-unes des précautions sanitaires qui seront imposées pour l’accueil du public lors d’événements culturels en Autriche à partir du 19 mai. Pas de quoi refroidir l’enthousiasme du Staatsoper de Vienne qui s’est fendu d’un communiqué illustré d’un smiley tout sourire (🤗) et d’un commentaire optimiste de son directeur musical Bogdan Roscic qui partage « La joie immense de tout le personnel qui a hâte d’accueillir de nouveau le public pour vivre une expérience d’opéra partagée ».

A lire aussi

 

Ce mardi (27 avril) la réservation devrait ouvrir en ligne sur le site de l’Opéra viennois qui proposera dès le 19 mai Le lac des cygnes de Pietr Igor Tchaïkovski dans la chorégraphie de Rudolf Noureev puis Les contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach avec, notamment, Sabine Devieilhe, Juan Diego Florez et Erwin Schrott. Seront également présentés en mai L’élixir d’amour de Gaetano Donizetti et Carmen de Georges Bizet avec Michèle Losier, Dmytro Popov et encore Erwin Schrott.

Le festival de Pentecôte de Salzbourg se tiendra bien du 21 au 24 mai

Soulagement également à Salzbourg où les dirigeants du festival d’été envisagent désormais plus sereinement la tenue de l’édition du 100anniversaire de l’événement du 17 juillet au 31 août et l’occasion d’y fêter, notamment, les 80 ans de Riccardo Muti. Satisfaction surtout pour le festival de Pentecôte (Salzburger Pfingstfestspiele) qui pourra se dérouler aux dates initialement prévues, du 21 au 24 mai avec, toutefois, une capacité diminuée de moitié.

A lire aussi

 

Une bonne nouvelle surtout pour Cecilia Bartoli, la nouvelle directrice artistique du festival de Pentecôte, qui pourra proposer sa programmation spéciale Roma aeterna (Rome éternelle) en hommage à sa ville natale avec la présence espérée des grands noms invités comme Jonas Kaufmann et Bryn Terfel qui chanteront Tosca de Giaccomo Puccini sous la direction de Zubin Mehta ou encore Philippe Jaroussky qui interprètera, avec l’ensemble Artaserse, l’oratorio Il primo omicidio, over Cain d’Alessandro Scarlatti.

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique