Adrien Tournier joue de l’alto pendant son opération du cerveau

Altiste au sein de l’Orchestre Régional de Normandie, Adrien Tournier a subi le 21 septembre au CHU de Caen une opération du cerveau. Pendant cette intervention de « chirurgie éveillée » le musicien a joué de son instrument de manière à permettre à l’équipe médicale d’éviter d’altérer certaines zones cérébrales qui auraient pu l’empêcher de poursuivre son activité professionnelle.

« Ça m’a semblé très long, c’était épuisant » confie Adrien Tournier

C’est Le Parisien-Aujourd’hui en France qui raconte cette intervention chirurgicale inédite en France (Une violoniste britannique avait joué de son instrument lors d’une opération similaire à Londres en février 2020). Atteint d’une tumeur cérébrale touchant une zone fonctionnelle du cortex responsable du langage, de la motricité et de la vue, Adrien Tournier, 42 ans, altiste de l’Orchestre Régional de Normandie depuis 2011, a été opéré avec succès le 21 septembre au CHU de Caen grâce à la technique de la « chirurgie éveillée ».

A lire aussi

 

Cette technique, utilisée depuis des décennies surtout, s’avère relativement aisée lorsqu’il s’agit de vérifier « en direct » comment réagissent les patients au niveau notamment de la vue ou du langage. En revanche c’est beaucoup plus compliqué pour l’usage d’un instrument. David Berro, le neurochirurgien qui a développé la technique de la « chirurgie éveillée » dans l’hôpital normand, a déclaré au Parisien que c’est la profession de son patient qui l’a conduit à pratiquer ce type d’intervention : « Il était particulièrement important de préserver sa pratique. Cette zone du cerveau est importante pour la main droite et peut coordonner la musicalité. La stimulation était destinée à voir si on allait bloquer l’usage de son instrument et ça n’a pas été le cas ».

Adrien Tournier pourra reprendre son activité de musicien dans 3 mois

S’il reconnaît avoir eu de l’appréhension et s’être préparé psychologiquement, Adrien Tournier avoue ne pas avoir eu peur pendant l’opération qui a duré 4 heures et au cours de laquelle il a joué de son alto pendant une dizaine de minutes. Le musicien a raconté aux journalistes du Parisien-Aujourd’hui en France comment s’est passée l’intervention : «Au départ, j’ai effectué des mouvements de bras pendant que le chirurgien opérait. Il voyait parfois des zones à risque, lorsque mon geste s’arrêtait. Je ne pouvais plus bouger, cela signifiait qu’il y avait un danger. Mais lorsque j’ai joué, le morceau n’a pas été interrompu (…) Ça m’a semblé très long, c’était épuisant », ajoutant avec humour « Ce ne sont pas les meilleures conditions pour un concert. Il ne faut pas me juger là-dessus ! « . Les tests effectués après l’opération n’ont révélé aucune altération de ses capacités. Selon son chirurgien, Adrien Tournier pourra donc reprendre son activité de musicien à l’issue de sa convalescence qui devrait durer 3 mois.

Philippe Gault 

Adrien Tournier, opéré en train de jouer de l’Alto (et non pas du violon, comme indiqué par erreur dans la vidéo du Parisien)

 

Retrouvez l’actualité du Classique