À la Une : environnement, Tour de France, funérailles écologiques, élections municipales

Chaque matin, Michel Grossiord décrypte l’actualité et vous partage sa Revue de Presse

Écologie : limiter notre empreinte carbone sur terre et les dégâts environnementaux

Jusqu’où va la recherche de la pureté écologique !
Aucune page, aucune rubrique des journaux n’échappe à ce souci (légitime) de limiter notre empreinte sur la planète…
Les dégâts environnementaux de la mondialisation et du libre-échange font douter Le Figaro de la pertinence de l’accord commercial du Mercosur… « Les limites d’un modèle… »
Mais faut-il aller jusqu’à s’interroger sur le coût environnemental… du Tour de France en raison de son « itinérance » ? La question est posée par Ouest-France.

Tour de France au départ de Bruxelles : Eddy Mercks à l’honneur, 50 ans après sa première victoire

Demain vivra-t-on un Tour sur piste ? En circuit fermé ?!
Le Tour de France deviendrait la Petite Boucle…
Réfugions-nous dans la nostalgie (dopage excepté) avec Eddy Mercks qui sera honoré samedi au départ de Bruxelles, 50 ans après sa première victoire…
Le champion belge a reçu Le Figaro et Le Parisien pour nous faire revivre sa grande histoire avec le Tour de France (5 Grandes Boucles à son palmarès sur son vélo, « son complice et non un outil de torture »)

Funérailles écologiques : comment limiter son rejet de CO2 après décès ?

Pureté écologique, suite… à l’heure des funérailles ! A Paris, la vague écolo atteint même le domaine de la mort, nous apprend Le Monde. Un premier espace réservé aux funérailles écologiques va ouvrir au cimetière parisien d’Ivry…
Quelles en sont les règles ?
Cercueil en carton ou en bois issu de forêts d’Île de France…
Pas de monument en surface (le granit est souvent importé), pas de caveau en béton (vorace en énergie)…
Soins limités pour les défunts, et fibres naturelles pour leurs derniers habits…
La tombe devra être creusée à la main…
La Ville de Paris n’a pas mégoté sur les détails… Il faut relever, ce que fait Le Monde, que nous sommes à 8 mois des élections municipales : Anne Hidalgo ne veut pas être enterrée par ses rivaux…

Élections municipales : bataille pour la mairie de Paris

Le combat s’aiguise, à Paris mais pas seulement !
A Paris, face à la maire sortante, ça bouge du côté des candidats de La République en Marche… avec Mounir Majhoubi qui se retire de la compétition et se rallie à Cédric Villani au nom de l’écoprogressisme. Dans une interview au Parisien, le premier qualifie le mathématicien « d’extrêmement bienveillant ».
Suivez mon regard… il se porte sur… Benjamin Griveaux, l’ancien porte-parole du gouvernement pour qui « ça se corse », selon Le Parisien. Question de profil.
Un front anti-Griveaux qui ne dit pas son nom est en train de se mettre en place pour conjurer le scénario écrit à l’avance de l’investiture de l’ancien porte parole du gouvernement, avance L’Opinion
Décidément, la préparation des municipales fait des vagues au sein de la majorité. Edouard Philippe est en colère. Il n’approuve pas toutes les investitures et regrette que des élus de la droite qui soutiennent le gouvernement aient des adversaires macronistes face à eux (comme à Bordeaux, Vannes…)…
Le premier ministre l’a fait savoir mardi matin, dans une ambiance tendue souligne Le Monde, lors du petit-déjeuner de la majorité à Matignon.
Edouard Philippe a des doutes sur les « purs marcheurs », le plus souvent inexpérimentés et inconnus localement, qui seront lancés sur des listes autonomes dans le combat municipal.

Des séminaires de formation pour les candidats aux élections municipales d’En Marche

Pour ces macronistes inexpérimentés, le parti organise des séminaires de formation !
Coulisses du séminaire « très baroque » qui s’est déroulé ce week-end dans Le Parisien et L’Opinion
Jeu de rôles pour apprendre à se mouvoir dans la jungle de la politique locale au cours d’une bataille électorale imaginaire se situant à Trifouillis les Oies…
Une coach, habituée à conseiller les sportifs de haut niveau, est venue livrer quelques conseils aux marcheurs autour du concept de résilience et de cette question : comment survivre et prendre des coups en politique ?
En principe, on apprend très vite sur le terrain…

Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en couverture de Paris-Match

Parenthèse. La couverture de Paris-Match a fait la joie des internautes, on y voit Nicolas Sarkozy dominer de plus d’une tête Carla Bruni.
Ce qui ne semble pas être le cas en vrai… Petit truquage photo pour enrichir la collection.

Polémique sur les notes du bac retenues par certains enseignants

La pression sur le bac, selon la manchette de La Voix du Nord, fait réagir Le Journal de la Haute Marne (la lourde responsabilité de ces profs) et Les Echos qui considèrent le droit de grève dévoyé.


Enfin, il y a des signes qui montrent que les vacances approchent.
Manchette du Maine Libre : comment éviter de se faire cambrioler l’été…
Et puis c’est le retour des tests…
« Les clés de la confiance en soi » sont proposées par L’Obs.
Pour le fond, on a droit à un entretien avec le philosophe Charles Pépin, pour qui la confiance en soi ne réside pas dans la compétence, qui enferme, mais dans l’amour de la vie, qui libère. Il faut d’abord croire en l’autre pour croire en soi.
Pour le fun, un test donc Avez-vous confiance en vous ?
Mais enfin, un doute vient, quelle confiance accorder à ce test… Je vous livre cette question : Chez les Beatles, vous vous identifiez spontanément à :
John Lennon
Paul McCartney
George Harrison
Ringo Starr
Attention, votre choix est sensé en dire long sur vous.
John Lennon ? Vous avez tendance à vous défier de vous-même… comme de l’autre !
Paul McCartney ? Vous avez confiance en vous mais pas assez en l’autre.
George Harrison ? Vous faites plus confiance à l’autre qu’à vous-même…
Ringo Starr ? Vous avez confiance en vous comme dans l’autre…
(n’importe quoi !)

Michel Grossiord

Plus de Revue de Presse de Michel Grossiord