10 ans d’Instagram, on vous explique le succès de l’application à 1 milliard d’utilisateurs

Ce mardi 6 octobre, Instagram fête ses 10 ans. Ce réseau social, créé par Mike Krieger et Kevin Systrom est basé sur le partage de photos.

 

Instagram affiche 20 milliards de chiffre d’affaires

Instagram est une « success story » à l’américaine. Il s’agit d’une start-up qui a été créée il y a tout juste 10 ans aujourd’hui par deux étudiants de Stanford. Ils sont partis de rien, et deux ans après alors qu’ils n’avaient encore que 13 salariés et à peine 30 millions d’utilisateurs, Facebook achetait la start-up 1 milliard de dollars.

A lire aussi

 

Et depuis, ce réseau social de partage de photos est devenu le vrai moteur de la croissance du groupe de Mark Zuckerberg. Aujourd’hui Instagram compte plus d’un milliard d’utilisateurs, souvent bien plus jeunes que ceux de Facebook et c’est devenu une machine à engranger des recettes publicitaires. Instagram représente sans doute plus de 20 milliards de chiffre d’affaires., soit plus du quart des revenus du groupe Facebook.

La 4G et les smartphones moteurs du succès d’Instagram ?

Instagram, c’est la bonne idée au bon moment. Le réseau social est l’enfant né des amours de l’iPhone et de la 4G. En 2010 l’iPhone n’avait que trois ans. Le marché du smartphone a explosé et changé le monde de la photo. Tout le monde a un appareil dans sa poche et peut se photographier tout le temps. Et le réseau mobile 4G a fait que l’on pouvait télécharger des photos via une application à n’importe quel moment. Avant, il fallait brancher son appareil photo sur son ordi le soir. Avec l’iPhone et la 4G tout le monde peut devenir un paparazzi ou un reporter. Même si on n’a pas tous 239 millions de « followers » comme Ronaldo, on a pu se mettre en scène en permanence.

 

TikTok, Snapchat : comment Instagram écarte la concurrence

Instagram a aussi réussi à évoluer. Le réseau a basculé dans la vidéo pour résister à Snapchat. Aujourd’hui il est concurrencé par TikTok. Dans le monde du digital, rien n’est jamais acquis. Les succès peuvent être mondiaux de façon quasi-instantanée car on a tous un smartphone dans la poche. Il y a moins de barrière à l’entrée qu’avant. Il y a donc une part de fragilité.

A lire aussi

 

Mais Instagram est riche, le réseau a une gigantesque base installée, il peut attirer les meilleurs ingénieurs. Il peut passer de mode mais la plus grande menace qui pèse sur lui est peut-être que l’anti-trust américain décide un jour que la puissance de Facebook est trop grande et que pour dynamiser la concurrence le groupe soit coupé en deux ou trois en redonnant leur indépendance à Instagram et WhatsApp, l’autre start-up rachetée par Facebook.

David Barroux