Václav Luks et son Collegium 1704 enregistrent une Messe inédite de Zelenka

Jan Dismas Zelenka, le plus grand compositeur de musique baroque tchèque, fut seulement redécouvert au cours de ces vingt dernières années – notamment à l’initiative du hautboïste Heinz Holliger -, mais il suscite depuis un véritable engouement.

Musicien à la Cour de Dresde sous Auguste « le Fort » puis plus tard sous son fils Frédérique Auguste II, il y composa des œuvres sacrées pour le Régent qui était catholique. Représentatif du style baroque tardif, le style de Zelenka se caractérise par son originalité thématique et harmonique, son goût des contrastes stylistiques, et une grande virtuosité contrapuntique.

 

A lire aussi

 

Autant de qualités perceptibles dans cette nouveauté du disque : toujours à la tête de son Collegium 1704, Václav Luks poursuit son travail autour de Zelenka en proposant cette fois une messe imaginaire basée sur différents psaumes composés autour de l’année 1724 permettant de découvrir des œuvres originales, tant par leur puissance expressive (avec des chromatismes audacieux) que par leur instrumentation variée où interviennent les trombones et un riche continuo. Luks n’oublie pas qu’il dirige de la musique sacrée : jamais précipités, les chœurs atteignent une dimension oraculaire, tandis que la réalisation instrumentale alterne avec bonheur imagination et sobriété en vertu des échappées chambristes ménagées par la partition.

Jan Dismas Zelenka : Missa 1724. Collegium 1704 & Collegium Vocale 1704, dir. Václav Luks (1 CD Accent)

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

 

Jérémie Bigorie