Deutsche Grammophon fête le 50e anniversaire de l’Orchestre de chambre Orpheus

Cette phalange américaine s’est imposée au fil du temps par sa discographie d’excellence.

L’édition présente également un inédit de 2018 : la Symphonie « italienne » de Mendelssohn

Orchestre de chambre basé à New York, l’Orpheus Chamber Orchestra fut fondé en 1972 par le violoncelliste Julian Fifer Sa particularité réside dans la dimension collective des interprétations : les musiciens répètent et se produisent sans chef d’orchestre. A l’aube du 50e anniversaire de l’Orpheus Chamber Orchestra qui aura lieu en 2022, Deutsche Grammophon présente l’intégralité de ses enregistrements sous étiquette jaune à travers une un magnifique coffret de 55 galettes. Une discographie jalonnée d’enregistrements illustres de Mozart et Haydn, les deux Symphonies de chambre de Schoenberg, des pièces de Charles Ives et Stravinsky, les Ouvertures de Rossini ou encore les Quatre saisons de Vivaldi. 

A lire aussi

 

On soulignera la maestria technique de la phalange new-yorkaise, grâce notamment à des solistes de grande classe tels Charles Neidich et William Purvis, auxquels s’ajoutent des collaborations avec une pléiade de stars comme Martha Argerich, Gidon Kremer, Mischa Maisky, Jan Lisiecki (magnifique intégrale des Concertos pour piano de Mendelssohn) et Gil Shaham. L’édition présente également un inédit de 2018 : la Symphonie « italienne » de Mendelssohn. Des photos issues des archives de l’orchestre complètent avantageusement le très ouvragé livret d’accompagnement. 

Jérémie Bigorie

 


Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

Qobuz, la plateforme française de streaming et de téléchargement de musique haute résolution, est le partenaire officiel des Trophées Radio Classique 2021

Retrouvez l’actualité du Classique