Insolite : Pour s’offrir un Guarneri, le violoniste David Garrett vend son appartement de New York

Crédit: Christoph Köstlin/David Garrett.com

Pour ses 42 ans, le violoniste David Garrett s’est offert un beau cadeau, un Guarneri acheté en juin lors d’une vente aux enchères à Neuilly. Un instrument fabriqué en 1736 par le célèbre luthier de Crémone acheté 3,5 millions d’euros ce qui le contraint à vendre certains biens, dont son appartement de New York.

David Garrett : « J’ai réalisé le rêve de toute une vie en acquérant ce Guarneri »

On connaît désormais le nom de celui qui a acheté pour 3,5 millions d’euros (tous frais inclus) en juin dernier à Neuilly un violon signé du célèbre luthier Bartolemeo Giuseppe Guarnerius dit « del Gesù ». L’instrument, fabriqué en 1736, appartenant au violoniste Régis Pasquier, a été mis en vente par la maison de ventes Aguttes. L’acheteur, jusqu’ici mystérieux, est donc l’excentrique et talentueux violoniste germano-américain David Garrett qui s’est offert ce rare instrument pour ses 42 ans, qu’il a fêtés le 4 septembre.

A lire aussi

 

Mais, même si le patrimoine du musicien est estimée à 12 millions d’euros, il va être obligé de vendre certaines de ses propriétés, dont un appartement à New York pour s’acquitter de cette somme. « C’est vrai, je dois me séparer de certains de mes biens, mais ce violon vaut vraiment le coup. J’ai réalisé un rêve de toute une vie en l’acquérant » a déclaré David Garrett.

David Garrett a enregistré son 1er album à 15 ans

Très jeune, David Garrett a pris l’habitude de jouer sur des violons de grande valeur. Le violoniste prodige, qui a étudié notamment à la Juilliard School dans la classe d’Itzhak Perlman et a enregistré à 15 ans son premier album (Les 24 caprices de Niccolo Paganini), s’est vu prêter par une fondation un Stradivarius de 1718 alors qu’il n’avait que 13 ans ! Puis, à la fin des années 2000, il a reçu, toujours en prêt, un Guarneri de 1734 que lui avait confié un musée de Crémone. En 2003 il s’était aussi acheté un Guadagnini de 1770 qu’il avait endommagé suite à une chute et dont la réparation avait coûté 120 000 dollars.

A lire aussi

 

La passion de David Garrett pour les instruments signés Guarnerius l’a conduit a créer cette année un site internet dédié aux violons fabriqués par le célèbre luthier de Crémone. On y trouve un recensement chronologique de toutes ses productions entre 1721 et 1744 et les possesseurs de Guarneri et les musiciens qui jouent sur ces violons peuvent intégrer un « Club del Gesu » qui se réunit une fois par an pendant 2 jours pour échanger leurs connaissances et leurs expériences musicales. La première rencontre de ce « Club Del Gesu », autour de David Garrett, a eu lieu ce mercredi 7 septembre à Berlin.

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique