Xavier Bertrand: le candidat à la présidentielle ne veut toujours pas entendre parler de primaire

Fondapol/wikimedia commons

Ce matin, le Parisien décrit avec humour comment Jean Leonetti, maire d’Antibes, doit gérer le dossier brûlant du processus de désignation du candidat de droite pour 2022. Et on peut dire que Xavier Bertrand fait de la résistance.

Les Républicains espèrent qu’un candidat s’impose dans les sondages

Un candidat, il n’en faut qu’un ou alors c’est l’implosion. Alors les Républicains tâtonnent espérant qu’une personne s’impose comme une évidence.

A lire aussi

 

Et pour mesurer l’évidence, il y aura des sondages, mais « s’ils ne se mettent pas d’accord entre eux, qu’aucun ne se détache dans les sondages, alors la primaire sera incontournable », affirme Jean Leonetti.

Jean Leonetti : diplomate et stratège

En attendant, le maire d’Antibes et ancien médecin passe son été au téléphone. Diplomate et stratège : il doit envisager tous les scenarii. Et il ne manque pas de propositions, tout le monde veut mettre la main à la pâte. Parmi les solutions évoquées : « un militant m’a écrit pour dire : on appelle Nicolas Sarkozy et il choisit », raconte Jean Leonetti.

Victoire Faure