Tisane anti-covid, collier pour ioniser l’air, lampe UV : Qui sont les nouveaux charlatans ?

« Alerte aux charlatans », c’est la une de la Dépêche du Midi. La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) a reçu 70 signalements d’arnaques et dérivés liés au coronavirus.

 

Ces « thérapeutes » empruntent leur vocabulaires aux conspirationnistes

D’où viennent ces arnaques ? De thérapeutes se réclamant de la médecine alternative, de la médecine douce ou naturelle. Certains vendent même des gadgets anti-covid : le collier pour ioniser l’air ambiant, la lampe UV pour assainir l’atmosphère sans oublier la tisane anti-covid. Les charlatans du covid empruntent volontiers leur vocabulaire aux conspirationnistes, aux anti-vaccins et très rarement à la médecine : ondes cosmiques, cycles lunaires, dimension vibratoire, purification, énergies, cosmos.

 

A lire aussi

 

Philippe Rioux de la Dépêche du Midi pointe le manque de transparence de l’Etat

Et dans son édito de la Dépêche du Midi Philippe Rioux explique que ces escrocs prospèrent grâce au manque de cohérence et de transparence de l’Etat, l’affaire des masques a été catastrophique, à cause des médias qui ont donné la parole a des médecins qui parfois ne connaissent rien au virus, les réseaux sociaux et enfin l’égo des grands scientifiques dépassés par leur hybris. Le seul moyen de lutter contre les charlatans c’est de restaurer la parole publique et d’une certaine façon l’autorité de l’Etat contre les dérives sectaires et complotistes.

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique