Royaume-Uni : pour un vaccin anti-Covid, vous avez un concert d’orgue à Salisbury !

@NHSBSWCCG

Au Royaume-Uni, des centres de vaccination anti-Covid ont été installés dans des édifices religieux. Depuis le samedi 16 janvier, les autorités municipales de Salisbury en ont ouvert un dans la cathédrale de cette ville du sud de l’Angleterre. Les habitants de plus de 80 ans, dans un premier temps, peuvent y recevoir leur injection dans un cadre exceptionnel et au son du grand orgue de l’édifice paroissial.

Près de 90 000 morts du Covid 19 au Royaume Uni

Avec 3,4 millions de cas positifs au coronavirus et près de 90 000 décès, le Royaume-Uni est aussi un des pays qui a mis en place le plus rapidement et efficacement une campagne de vaccination nationale (plus de 3 millions de personnes vaccinées depuis début décembre). Les centres de vaccination se multiplient à travers le territoire au point que certains ont été installés dans des lieux insolites. C’est le cas de celui de Salisbury, que les autorités locales ont décidé d’ouvrir dans la cathédrale anglicane de cette cité du Wiltshire (sud de l’Angleterre).

A lire aussi

 

Connue surtout parce que sa flèche est la plus haute du Royaume-Uni (123 m), son cloître le plus vaste d’Angleterre mais également parce que c’est à sa proximité qu’en 2018 l’espion russe Sergueï Skripal et sa fille Youlia avaient été découverts inconscients, la cathédrale de Salisbury accueille donc depuis le samedi 16 janvier les habitants de plus de 80 ans appelés à se faire vacciner contre le Covid 19.

 

Vaccinés au son du Largo de Haendel

« Nous sommes fiers de jouer notre rôle dans le programme de vaccination qui sauve des vies, qui offre un réel espoir en ces temps difficiles. Le personnel médical local et leurs patients recevront un accueil chaleureux dans leur cathédrale, et nous les assurons de notre prière constante » a déclaré révérend Nicholas Papadopulos, doyen de Salisbury. Un accueil d’autant plus chaleureux qu’il se déroule en musique grâce aux organistes de la cathédrale qui jouent pendant les séances de vaccination sur le grand orgue Father Willis (du nom du facteur d’orgue qui la construisit en 1877).

A lire aussi

 

Dans un tweet, l’organiste principale de la cathédrale, John Challenger, a déclaré qu’il « jouera le Largo de Haendel et beaucoup d’autres airs de musique pour orgue ». Un accompagnement thérapeutique qui semble fonctionner si on en croit le témoignage du vétéran de l’aviation Louis Godwin qui avouait « Quand le médecin m’a dit – Eh bien c’est fait – je pensais qu’il n’avait pas commencé. Je n’ai rien senti et c’était absolument merveilleux d’entrer dans ce magnifique bâtiment et de recevoir cette injection ». D’autres édifices religieux britanniques ont été réquisitionnés pour y installer des centres de vaccinations. C’est le cas notamment de la cathédrale de Lichfield, dans le Staffordshire (centre) dont le député Michael Fabricant a déclaré avec lucidité et humour : « Ce doit être le centre de vaccination le plus glamour de Grande-Bretagne ! Les plus fragiles sont venus au Moyen-Âge pour la guérison. Ils viennent encore aujourd’hui ».

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique