RN : La vidéo érotique de Julien Odoul fait polémique au sein du parti

Marine Le Pen fait depuis plusieurs semaines le ménage dans les rangs des candidats potentiels aux élections régionales. Dehors, les racistes, les antisémites et les fachos au passé trop voyant ! Mais la purge ne concerne pas les exploits érotiques et la vie sexuelle des candidats, et c’est déjà ça.

Julien Odoul assume sa vidéo érotique datant de 2014

Rappelez-vous de Julien Odoul. L’an dernier, il avait fait un coup médiatique en demandant d’exclure de l’enceinte du Conseil régional d’une femme voilée qui accompagnait une classe. Un an plus tard, celui que certain ont pu accuser de verser dans une forme d’islamophobie, est à son tour victime de l’intolérance dans son propre camp. Plutôt bien de sa personne et mannequin à biceps et slip moulant dans une vie antérieure, j’apprends dans le Canard enchaîné que Julien Odoul a fait la une de Têtu, le magazine gay, et qu’il a démontré ses talents dans une vidéo dite de charme.

 

A lire aussi

 

Autant de pièces soi-disant compromettantes que ses collègues bourguignons du Rassemblement National ont tenté d’utilisé pour l’écarter de la tête de liste. Les photos et la vidéo datent de 2014 et Julien Odoul assume totalement, il est même certain que ça pourra lui faire gagner des voix. Toujours au sujet du Rassemblement National, depuis quelques jours, Ouest France et le Midi Libre relatent l’effroi du patron des militants juifs ayant adhéré au parti lepéniste. Le monsieur a écrit à Marine Le Pen pour dresser la liste des candidats de son parti qui ont un passé un peu sulfureux, en clair, d’ex néo-nazis ou des fachos pur jus. Et là on se pince. Un juif qui se plaint de trouver des fachos au Rassemblement National, c’est un peu comme un végétarien qui crierait au scandale parce qu’il y a du cochon dans la choucroute.

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique