Réouverture du Puy du Fou : Une faveur d’Emmanuel Macron à Philippe De Villiers

Philippe De Villiers a obtenu gain de cause. Le créateur du Puy du Fou et figure de la droite souverainiste va pouvoir rouvrir le 2 juin son parc d’attraction. Il doit cette entorse aux règles sanitaires à Emmanuel Macron, qui s’est chargé personnellement du dossier.

 

Emmanuel Macron a traité le dossier du Puy du Fou en Conseil de défense, là où il se dit être « le patron »

La réouverture du parc d’attraction Le Puy du Fou est révélatrice des tensions au sommet de l’Etat. Il faut lire ce matin le papier du Figaro, qui démarre ainsi : « Le biocage vendéen est encore baigné de soleil lorsque retenti, dimanche 17 mai, la stridente sonnerie de téléphone portable de Philippe De Villiers. Dérangé en plein apéritif, pastis à la main – sa chloroquine comme l’appelle Philippe de Villiers – c’est Emmanuel Macron qui est au téléphone ». Il lance au créateur du Puy du Fou qu’il est scandaleux que le parc reste fermé alors que les zoos et le Mont-saint michel rouvre leurs portes. Et le Président d’expliquer qu’il a rapatrié le dossier à l’Elysée et qu’il va le traiter en Conseil de défense, « parce qu’au Conseil de défense, c’est moi le patron », dit-il à Philippe De Villiers.

 

A lire aussi

 

Le Figaro explique que le Premier ministre estimait qu’il n’y avait pas d’exception à faire tandis que le président entendait préserver une relation cordiale avec un Philippe de Villiers qui incarne une droite souverainiste avec laquelle il ne souhaite pas se couper. C’est finalement le président qui annonce à De Villiers qu’il pourra rouvrir son parc le 2 juin, par un sms que le destinataire s’empresse de publier sur twitter.

 

 

 

Emmanuel Macron, qui ne veut pas couper les ponts avec la droite, a téléphoné à Jean-Marie Bigard et à Eric Zemmour récemment

Ainsi va la vie du parc d’attraction politique. Le Parisien-Aujourd’hui en France revient sur la politique du smartphone d’Emmanuel Macron et ses étonnants coups de fil. Le chef de l’Etat a ainsi téléphoné à Jean-Marie Bigard, après que celui-ci a réalisé une vidéo où il s’inquiète de la réouverture des bistrots.

 

A lire aussi

 

Il a aussi téléphoné à Eric Zemmour après son agression dans la rue, à Philippe de Villiers maintenant, à Didier Raoult avant. Ces interlocuteurs ont tous un point commun : ils ne sont pas du sérail, ils parlent à un certain peuple. Alors, va-t-il appeler Camélia Jordana et court-circuiter Christophe Catasner. On ne sait jamais…

 

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique