Récompense : Un élève de Renaud Capuçon 1er prix au concours Johannes Brahms

Le violoniste suisse Simon Wiener a remporté la 26è édition du concours international Johannes Brahms, catégorie violon, ce week-end à Pörtschach (Autriche) où le compositeur allemand, qui vivait à Vienne, avait l’habitude de séjourner l’été. 

Simon Weber, jeune violoniste mais déjà remarqué

À 25 ans à peine, Simon Wiener qui a commencé le violon à l’âge de 4 ans ½, est déjà un concertiste aguerri et plusieurs fois récompensé dans de grandes compétitions internationales (Pologne, Italie, Autriche et Suisse). Actuellement étudiant à La Haute École d’art de Zurich (ZHdK) de Zurich dans la classe du maître russe Ilya Gringolts, il a été l’élève de Renaud Capuçon de 2014 à 2018 au sein de la Haute école de Musique de Lausanne (HEMU). Renaud Capuçon qui a félicité son élève sur Twitter et nous a confié : « C’est un violoniste de grand talent pourvu d’une grande personnalité musicale. C’est aussi pour ces raisons que je l’ai intégré dans mon ensemble « les Lausanne Soloists » ». Sur scène, c’est en 2012 qu’il a fait ses grands débuts en solo avec l’orchestre de l’Ermitage à Saint-Pétersbourg, avant d’enchaîner les apparitions dans diverses formations en Europe et même de jouer certaines de ses compositions en public. En finale à Pörtschach (interprétation d’œuvres de Brahms, Beethoven et Tchaïkovski), Simon Wiener s’est imposé devant le Russe Tikhon Lukyanenko et le Sud-Coréen Hwapyung Yoo. Un 1erprix doté d’une somme de 2500 € mais qui va surtout lui permettre d’être invité à participer à un certain nombre de concerts, comme ce fut le cas pour Eva Zavaro, la jeune violoniste française consacrée l’an dernier.

Le palmarès du concours international Johannes Brahms 2020

Depuis 1994, le prestigieux concours, qui se déroule à Pörtschach, récompense des interprètes dans plusieurs catégories: violon, piano, chanteurs lyriques et orchestre de chambre (pas de violoncelle ni alto cette année). Plus de 400 musiciens âgés de 14 à 40 ans et issus de d’une quarantaine de pays participent à cette compétition. Le jury est composé de spécialistes de chaque catégorie (interprètes, chefs d’orchestre et professeurs). Cette année, outre Simon Wiener pour le violon, ont été consacrés : la pianiste japonaise Mihara Misako, le baryton allemand Fabian Langguth et le trio polonais « Legend » (Agnieszka Zahaczewska-Książek, Krzysztof Katana et Monika Krasicka). Tous les vainqueurs et les finalistes ont participé ce dimanche à un gala de clôture autour du thème de la musique folklorique de danse.

Retrouvez l’actualité du Classique