Nomination : Une femme à la direction du English National Opera

Le président de la prestigieuse compagnie anglaise a annoncé la nomination de Louise Jeffreys au poste stratégique de vice-présidente du English National Opera (ENO) et du London Coliseum. Elle y remplace Nicholas Allan qui rejoint le National Opera Studio.

Un parcours professionnel impressionnant dans le monde du spectacle musical

Louise Jeffreys n’est pas une inconnue pour le personnel de l’institution londonienne où elle déjà a assumé, au cours des années 80, un certain nombre de responsabilités, dont celles de directrice de production puis directrice technique. Depuis 1999, elle travaillait pour le Barbican Center, l’un des plus grands centres des arts du spectacle en Europe, où elle s’est occupée du marketing artistique, de la stratégie, des relations avec les médias avant d’en prendre la direction artistique à partir de 2010. Entre temps, elle avait occupé les fonctions de directrice de la production du prestigieux Bayerische Staatsoper de Munich et de directrice administrative au Nottingham Playhouse. Sans oublier la présidence de l’Association des techniciens de théâtre britanniques.

Respectée et admirée dans toute la communauté artistique

Dans la presse britannique, le Dr Harry Brunjes, président d’ENO, a commenté cette nomination: « J’ai été ravi lorsque Louise Jeffreys a accepté le poste de vice-présidente du English National Opera et du London Coliseum (le théâtre qui abrite la compagnie). Louise est respectée et admirée dans toute la communauté artistique. ENO sera renforcée par ses connaissances, son engagement et son bon sens. Parallèlement, Louise deviendra présidente du comité artistique. Une nomination logique dans la mesure où elle a consacré une partie importante de sa carrière à ENO. Louise est une collègue de travail avec laquelle il est formidable de travailler et nous avons de la chance de l’avoir ». De son côté, Louise Jeffreys a estimé que « C’est un réel privilège que d’occuper ce poste. ENO est une entreprise qui compte tellement pour moi et je suis enthousiaste à l’idée de continuer à jouer un rôle dans cette organisation passionnante et avant-gardiste et de soutenir la merveilleuse équipe de direction ».

Le English National Opera, créé en 1931 par  la productrice Lilian Baylis, est une des deux principales compagnies lyriques britanniques.  Établie à Londres et résidant au London Coliseum dans St. Martin’s Lane, ENO est réputé pour la modernité de ses mises en scène du répertoire contemporain comme du répertoire classique. À ce sujet, la représentation, à partir de la mi-novembre, d’Orphée de Philipp Glass, « librement » inspirée du film de Jean Cocteau, est très attendue.

Retrouvez l’actualité du Classique