Primaires démocrates : le socialiste Bernie Sanders s’affiche avec le show-business américain

Alors que les résultats officiels de l’élection des primaires démocrates dans l’Iowa se font toujours attendre, Bernie Sanders a revendiqué la victoire. Le candidat socialiste de 78 ans, qui a affronté Hillary Clinton en 2016, réussit à conserver le vote des jeunes et séduit désormais ses idoles.

 

Bernie Sanders a fait une crise cardiaque il y a quelques mois

C’était en septembre 2011. Plusieurs centaines de manifestants décidaient de rejoindre les environs de Wall Street et de camper des jours durant devant l’icône de la finance américaine. L’objectif ? Dénoncer la dérive du capitalisme et de la bourse. Classé à gauche, un mouvement nommé Occupy Wall Street se constitue et attire la curiosité des médias. Parmi les militants figurent beaucoup de jeunes, que le candidat socialiste à la primaire démocrate Bernie Sanders a su séduire depuis, avec son programme promettant la sécurité sociale pour tous, des impôts sur les grandes fortunes et la réduction des émissions de gaz carbonique.

 

 

A 78 ans, quelques mois après une crise cardiaque, Bernie Sanders s’affiche désormais avec de jeunes stars américaines pour contenter son électorat de millennials et de primo-votants ; quitte à contraster à l’écran avec son grand âge et sa posture voûtée. Après s’être fait photographié avec l’actrice et chanteuse Ariana Grande – à 26 ans, 172 millions de personnes la suivent sur les réseaux sociaux -, le sénateur du Vermont est apparu récemment dans une vidéo tournée aux côtés de la rappeuse Cardi B. Système de santé, violences policières… Interrogé sur son programme par l’artiste à la réputation sulfureuse, Bernie Sanders tente de séduire un peu plus la génération Z (personnes nées depuis 1997).

 

Hillary Clinton a perdu face à Donald Trump malgré le soutien des stars

Objectif atteint puisque les extraits de l’entretien, partagés par l’ex-stripteaseuse sur les réseaux sociaux, ont été vus des millions de fois. Mais qui profite de qui ? On est en droit de se poser la question puisque Cardi B a récemment fait part de sa volonté de s’engager en politique. Elle pourrait utiliser le candidat socialiste comme tremplin. D’autres prétendants démocrates à la Maison Blanche revendiquent aussi le soutien médiatique de célébrités du sport ou du show-business.

 

A lire aussi

 

Elizabeth Warren, classée plus au centre que Bernie Sanders, peut jouer sur l’engagement à ses côtés de la championne mondiale de football Megan Rapinoe ou l’actrice Scarlett Johansson. Mais le ralliement de jeunes stars à Bernie Sanders ne contraste pas seulement avec l’âge du septuagénaire, mais aussi avec son programme. Celui-ci vise notamment à surtaxer 180.000 foyers américains fortunés ; une décision budgétaire, mais aussi un moyen de s’attaquer symboliquement aux riches fortunes parmi lesquelles figurent les gagnants du show-business américains. Car Bernie Sanders draine une certaine culture contestataire et anti-capitaliste avec lui. D’où le soutien de personnalités plus âgées et issues d’autres courants de pensées, comme Michael Moore ou Jim Jarmusch. Pas sûr que cette technique, qui consiste à utiliser l’influence des célébrités pour attirer de nouveaux électeurs, lui soit profitable. Lors de la dernière élection, Hillary Clinton pouvait se targuer d’être la candidate du tout Hollywood, face à Donald Trump, qui avait préféré jouer la carte du candidat « anti-système ». On sait comment l’histoire a fini…

 

Nicolas Gomont

 

Retrouvez l’actualité du Classique