Opéra de Paris : le nom du successeur de Philippe Jordan bientôt révélé

La direction de l’Opéra National de Paris (Alexander Neef, Aurélie Dupont et Martin Adjari) a fait le point sur les conséquences de la crise du coronavirus sur l’activité de l’institution, et sur ses projets à court et moyen terme pour envisager la suite malgré les nombreuses incertitudes qui subsistent.

 

Covid 19, grèves : L’Opéra de Paris accuse 49 millions d’euros de pertes en 2020

Alexander Neef, entouré d’Aurélie Dupont, la directrice de la danse et de Martin Adjari, le directeur général adjoint de l’Opéra de Paris, a pris ses fonctions au début du mois de septembre au cœur d’une crise sanitaire qui a lourdement touché l’activité l’institution, à commencer par sa santé économique considérablement affectée. Dans le bilan dressé par Martin Adjari, il apparaît que l’année 2020 devrait se solder par une perte de plus de 49 millions d’euros (45 millions d’euros à cause de la crise du Covid 19 et 4 millions suite aux grèves de fin 2019) due en grande partie aux manques de recette de billetterie.

A lire aussi

 

Concernant l’aide de 81 millions d’euros sur 3 ans accordée par le ministère de la Culture, l’Opéra de Paris précise qu’elle couvrira à peine les pertes cumulées (estimées à 20 millions d’eurps en 2021 et 10 en 2022) et que, sans ce soutien financier, l’ONP aurait pu se retrouver « en cessation de paiement au début de l’année 2021″.

Ludovic Tézier chantera dans La Traviata en décembre

L’urgence désormais pour les responsable de l’Opéra de Paris est de rebondir pour envisager une sortie de crise avec un certain nombre de projets à court terme. Alexander Neef a ainsi confirmé que le Ring de Wagner, version concert, serait maintenu à la fin du mois de novembre et début décembre pour des retransmissions radiophoniques. Idem pour La Traviata de Giuseppe Verdi du 2 au 23 décembre, dans laquelle Ludovic Tézier remplacera Peter Mattéi et pour Carmen de Georges Bizet que dirigera Keri-Lynn Wilson du 16 au 31 décembre.

A lire aussi

 

Aurélie Dupont a également confirmé que La Bayadère sera bien donnée à partir du 4 décembre. La directrice de la danse a même indiqué qu’à cette occasion un calendrier de l’Avent, composé de courtes vidéo filmées pendant les répétitions du ballet de Rudolf Noureev, sera mis en ligne sur les réseaux sociaux du 1er au 24 décembre. Par ailleurs, 4 récitals (Marianne Crebassa, Julie Fuchs et Les Arts Florissants) ont été rajoutés à la programmation du mois de décembre à l’Opéra Bastille. Concernant le Palais Garnier, dont la réouverture est prévue début janvier, la programmation annoncée reste inchangée.

 

Philippe Jordan sur le départ : « Les négociations avec son successeur sont bien avancées »

Parmi les nouveautés annoncées, la création d’une nouvelle plateforme « L’opéra chez soi » qui sera lancée début décembre et sur laquelle seront proposés des spectacles en streaming, des archives de l’ONP, des masterclasses et des documentaires (le 1er mi-décembre sur les coulisses des représentations du Ring). Concernant la succession de Philippe Jordan à la direction musicale de l’ONP, Alexander Neef a indiqué que « Les négociations avec son successeur sont bien avancées » et qu’une annonce devrait être faite dans les semaines qui viennent

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique