[Musicienne SDF suite] Emily Zamourka chante en public à Los Angeles

Les images de la musicienne russe chantant fin septembre dans le métro de Los Angeles et diffusées par la police locale sur les réseaux sociaux ont fait le tour du monde. Un immense élan de solidarité a permis, non seulement de réunir la somme qui lui permettra de se racheter un violon, mais également de se loger. À l’invitation du conseil municipal de Los Angeles elle a chanté en public pour la 1ère fois samedi à San Pedro. 

«O mio babbino caro » la chanson fétiche d’Emily Zamourka

 

 

C’est devant des milliers de spectateurs et sous des applaudissements chaleureux qu’Emily Zamourka a chanté samedi après-midi le célèbre air de Puccini, celui qu’elle chantait lorsqu’un policier l’avait filmée dans le métro de Los Angeles. Elle répondait à l’invitation du conseil municipal de la cité californienne qui souhaitait sa participation (rémunérée 700 $) à l’inauguration du quartier de Little Italy à San Pedro. Une 1ère représentation publique officielle pour la musicienne russe très émue et même un peu gênée de n’avoir à offrir au public que cet extrait de l’opéra « Gianni Schicchi » de Giacomo Puccini. « Je voudrais m’excuser car les spectateurs pensaient probablement que je leur proposerai un répertoire élargi ou quelque chose d’autre mais c’est grâce à cette chanson qu’ils me connaissent. » s’est-elle justifiée, ajoutant : « Je ne suis pas une chanteuse professionnelle, mais je suis très critique sur mon interprétation. Mais je suis tellement heureuse de pouvoir toucher votre cœur avec ma voix. Merci beaucoup pour tout ce qui se passe en ce moment, je vous remercie vraiment, tout ça me dépasse ».

 

A lire aussi

 

 

La fin de la galère pour Emily Zamourka

Cette musicienne (piano, violon et chant) de 52 ans, qui a émigré aux États-Unis en 1992, réside à Los Angeles où elle donnait des cours de musique jusqu’à ce qu’on lui dérobe son violon il y a 3 ans. Sans ressources et souffrant de graves problèmes de santé, elle avait été expulsée de son appartement et contrainte de survivre dans les rues. La vidéo tournée par un policier  de Los Angeles puis diffusée sur les réseaux sociaux, la montrant en train de chanter sur un quai de métro, a suscité un immense élan de solidarité qui a permis de collecter plus de 70 000 dollars en 10 jours afin de lui permettre de se racheter un instrument et de se loger. Par ailleurs, le producteur Joël Diamond, plusieurs fois nominé aux Grammy Awards, l’a rencontrée pour lui proposer d’enregistrer un disque de musique classique.

 

 

Philippe Gault

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité