Municipales : Nicolas Bay dénonce la « campagne déguisée des maires, qui ont distribué des masques pendant 2 mois »

Nicolas Bay était l’invité de la matinale de Renaud Blanc ce vendredi 26 juin. L’eurodéputé Rassemblement National a dénoncé les annonces du ministre de la Santé Olivier Véran au sujet des tests massifs de dépistage en région parisienne, estimant qu’elles étaient « en décalage spectaculaire avec la réalité ». Il a aussi dénoncé la campagne déguisée des maires « qui ont distribué des masques pendant 2 mois ».

 

Report des régionales : « Nous ne sommes pas dans une république bananière », déclare Nicolas Bay

Les élections régionales, prévues pour mars 2021, seront-elles repoussées ? L’Elysée a récemment indiqué qu’un débat était en cours sur un possible report de ce scrutin, pour favoriser « la relance du pays ». Une perspective dénoncée par l’Eurodéputé Nicolas Bay, qui estime que « ceux qui ont tripatouillé les modes de scrutin en ont été généralement les victimes ». Au micro de Renaud Blanc, il a dénoncé un « odieux marchandage dans le dos des Français », alors que les présidents de régions assurent qu’Emmanuel Macron a réclamé leur soutien à ce report, en échange d’une aide financière de l’Etat.

 

A lire aussi

 

Nicolas Bay s’est également alarmé du délai évoqué pour ce report, « 2 ans », ajoutant « on ne dispose pas comme ça de la démocratie, nous ne sommes pas dans une république bananière », appelant à respecter le mandat de 5 ans prévu pour les présidents de régions. A deux jours du 2nd tour des municipales, Renaud Blanc s’est interrogé sur de possibles craintes du Rassemblement National concernant les consignes sanitaires lors de ce scrutin.

 

 

Nicolas Bay salue « le bon sens » des propos du professeur Didier Raoult

Nicolas Bay a incité les Français à se rendre aux urnes dimanche pour « se saisir de cette occasion de s’exprimer, la première depuis le confinement », rappelant « l’enjeu que représente l’avenir de nos collectivités locales ». L’eurodéputé a dénoncé l’attitude de certains édiles qui auraient fait campagne de manière déguisée « en distribuant des masques pendant deux mois ». Selon lui, « cela ne doit pas faire oublier leur bilan souvent très mauvais en termes de fiscalité, de gaspillage et d’insécurité qui gangrènent beaucoup de nos villes, notamment les plus grandes ».

 

A lire aussi

 

Le ministre de la Santé Olivier Véran a réclamé des tests massifs de dépistage du coronavirus en Île-de-France, une trentaine de villes seraient concernées, soit 300.000 tests. L’annonce a laissé de glace Nicolas Bay, estimant qu’elle était, comme les précédentes « en décalage spectaculaire avec la réalité » , soulignant le manque de masques et de tests disponibles. L’eurodéputé a par ailleurs salué « le bon sens » les propos du professeur Didier Raoult, promoteur de la chloroquine, qui plaidait pour « tester, isoler, traiter ». Ce sur quoi l’Etat a été défaillant, a-t-il estimé.

 

 

Béatrice Mouedine

 

Retrouvez les interviews politiques