Met Opera de New York : vers la fin de la crise sociale

©Marco Almbauer - Wikimedia Commons

À une semaine de l’échéance de la convention d’entreprise qui régissait le cadre de travail des musiciens de l’orchestre du Met Opéra, leur syndicat et la direction sont parvenus à un accord salarial. C’était la dernière grande composante de l’institution new yorkaise à ne pas avoir signé d’agrément. La saison 2021/2022 pourra bien débuter fin septembre.

Une réduction de salaire limitée à 3,7%

Un mois et 3 semaines après la signature d’un accord avec l’IATSE, le syndicat qui représente les choristes, chanteurs solistes, danseurs, directeurs, assistants-directeurs, régisseurs et artistes salariés, la direction du Met Opera est parvenue à se mettre d’accord avec les musiciens de l’orchestre représentée par la section locale 802 de l’AFM (Fédération américaine des musiciens).

A lire aussi

 

Au terme de cet accord, la réduction de salaire des musiciens sera, selon le New York Times, limitée à 3,7%, donc très loin des 30% que souhaitait imposer la direction du Met initialement. En échange, les représentants syndicaux ont accepté une diminution de l’effectif minimum de l’orchestre à 83 musiciens à temps plein au lieu de 90 actuellement et la prise en charge de certains prélèvements sociaux par le syndicat. Par ailleurs, à l’initiative de son directeur musical, Yannick Nézet-Séguin, le Met s’est engagé à produire une série de 6 concerts de musique de chambre au Weill Recital Hall de Carnegie Hall.

2 concerts gratuits dirigés par Yannick Nézet-Séguin proposés les 4 et 5 septembre

Pour célébrer l’accord annoncé mardi, le Met a annoncé que deux représentations gratuites de la symphonie n°2 « Résurrection » de Gustav Mahler seront proposées au Damrosch Park, juste à côté du Lincoln Center samedi 4 et dimanche 5 septembre. Les concerts seront dirigés par Yannick Nézet-Séguin avec la participation, entre autres, de la soprano chinoise Ying Fang et de la mezzo-soprano américaine Denyce Graves. Des négociations sont toujours en cours mais avec des corporations du personnel mins représentées (notamment les vendeurs de billets ou les artistes scéniques). À priori, pas de quoi remettre en cause le concert spécial (Requiem de Giuseppe Verdi) programmé le 11 septembre pour célébrer le 20e anniversaire des attentats terroristes. La saison officielle 2021/2022 du Met débutera le 27 septembre avec la première de Burn Fire in My Bones de Terence Blanchard. 

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique