Grammy Awards : Gustavo Dudamel sacré pour la troisième fois

©Anna Hult Wikimedia Commons

Lors de la 63cérémonie des Grammy Awards qui s’est tenue cette nuit sans public à Los Angeles Gustavo Dudamel a été récompensé pour la 3fois dans la catégorie « prestation orchestrale classique ». Le chef d’orchestre vénézuélien a obtenu ce prix pour son interprétation, à la tête du Philharmonique de Los Angeles en 2020, de l’intégrale des symphonies de Charles Ives.

Gustavo Dudamel déjà récompensé en 2012 et 2020 aux Grammy Awards

Et le successeur de Gustavo Dudamel dans la catégorie « Prestation orchestrale classique » est… Gustavo Dudamel. Après son prix obtenu l’an dernier pour une œuvre contemporaine du compositeur américain Andrew Norman, le chef d’orchestre vénézuélien est récompensé cette année pour l’enregistrement de l’intégrale des symphonies (4) de Charles Ives. Un enregistrement réalisé en février 2020, en public, au Walt Disney Concert Hall et qui a fait l’objet d’un album pour Deutsche Grammophon.

A lire aussi

 

Ce Grammy Award est le 3obtenu dans cette prestigieuse catégorie par Gustavo Dudamel à la tête du Los Angeles Philharmonic, dont il est le directeur musical depuis 2009 (prolongé jusqu’à 2006). Neuf ans après son 1er sacre (pour l’interprétation de la Symphonie n° 4 de Johannes Brahms), cette consécration marque une nouvelle étape dans la carrière météorique du jeune chef de 40 ans qui fait partie des favoris pour succéder à Philippe Jordan à la tête de l’orchestre de l’Opéra National de Paris.

Ethel Smyth, première compositrice classique sacrée aux Grammy Awards et 28trophée pour Beyoncé

Parmi les autres catégories classiques distinguées lors de cette cérémonie il faut noter celle qui consacre, dans la catégorie « Meilleur album vocal solo » l’opéra The Prison de l’Anglaise Ethel Smyth et qui fait d’elle la première compositrice classique sacrée aux Grammy Awards, 76 ans après sa disparition. À noter également le prix obtenu dans la catégorie « meilleur solo » par l’altiste américain Richard O’Neill pour son interprétation du Concerto pour alto et orchestre de chambre de Christopher Theofanidis. Le prix du « meilleur enregistrement d’opéra » a été attribué à David Robertson, Eric Owens et Angel Blue dans Porgy and Bess de George Gerschwin.

 

A lire aussi

 

Dans une des catégories les plus médiatisées, celle de la « meilleure performance R&B », Beyoncé a été à nouveau sacrée. C’est la 28récompense acquise dans cette compétition par la chanteuse américaine qui rejoint ainsi le compositeur Quincy Jones au palmarès, à 3 longueurs de Sir Georg Solti, recordman des Grammy Awards avec 31 trophées.

Philippe Gault

Retrouvez l’actualité du Classique