Distanciation sociale : l’Orchestre de la Suisse Romande joue la 9e Symphonie de Beethoven

L’Orchestre de la Suisse Romande (OSR) a enregistré à huis-clos la Symphonie n°9 de Beethoven au Victoria Hall de Genève tout en respectant les protocoles sanitaires de distanciation sociale. Musiciens et choristes étaient répartis dans toute la salle de concert.  

 

Plus de 100 musiciens et chanteurs disséminés dans la salle du Concert Hall de Genève

Interpréter la 9e Symphonie de Beethoven dans une formation symphonique réduite mais raisonnable, tout en respectant les procédures de distanciation physiques imposées par les protocoles sanitaires en vigueur, tel est le défi qu’a voulu relever L’Orchestre de la Suisse Romande. Pour ce faire, musiciens, chanteurs et techniciens ont investi jeudi 11 juin la totalité de la grande salle du Victoria Hall de Genève, privée volontairement de public.

A lire aussi

 

Les 53 musiciens de l’OSR, les 58 choristes du Chœur du Grand Théâtre de Genève (dirigé par  Alan Woodbridge) et de la Zürcher Sing-Akademie (direction Nicolas Fink) et les chanteurs solistes ont pu ainsi prendre possession des moindres recoins de la salle et se sont donc installés sur la scène, dans les loges, les galeries, le parterre, aux balcons…

 

Sonya Yoncheva a chanté depuis le balcon

Et c’est au milieu de la salle, sur un vaste podium circulaire, que Jonathan Nott a dirigé cette 9e Symphonie de Beethoven. Un dispositif d’écrans vidéo visibles sur 360°, installé au-dessus du directeur musical britannique de l’OSR, permettait à tous les interprètes de suivre sa baguette, quelle que soit sa position, y compris pour les 4 chanteurs solistes Sonya Yoncheva (soprano), Marie-Claude Chappuis (mezzzo-soprano), Mauro Peter (ténor) et Manuel Walser (baryton) qui ont chanté depuis les balcons.

A lire aussi

 

Le résultat de cette performance, qu’on pourra voir sur la chaîne Youtube de l’Orchestre de la Suisse Romande samedi 20 juin à 20h00 puis, pendant 6 mois, en streaming sur le site de l’OSR, démontre qu’il est possible de jouer des œuvres d’envergure malgré les restrictions sanitaires. D’ici là, l’OSR donnera 2 concerts en public, ce soir et le 18 juin. 250 spectateurs (maximum) pourront assister gratuitement, au Victoria Hall de Genève, à ces représentations consacrées à des œuvres de Mozart dont le Concerto pour piano et orchestre N° 23 en la majeur avec Nelson Goerner au piano.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique