Avec le confinement, les Français ont retrouvé le goût du lait

En 2020, les ventes de lait en bouteille ou en pack UHT ont progressé de plus de 5%. Cela représente 120 millions de litres de plus vendus sur un total d’environ 2 milliards de litres. Et surtout c’est une sacrée inversion de tendance puisqu’en 2019 les ventes avaient chuté de 3% et que ce marché n’avait pas enregistré la moindre croissance depuis dix ans.

Le petit-déjeuner représente 80% de la consommation du lait acheté en supermarché

C’est bien sûr l’effet confinement. On a passé plus de temps à la maison et cela a eu deux conséquences. La première c’est qu’on a pris plus le temps de prendre des petits-déjeuners en famille et le petit-déjeuner c’est 80% de la consommation du lait acheté en supermarché. Et on a aussi passé plus de temps en cuisine à faire de la pâtisserie. Et dans les gâteaux, souvent il y a du lait.
Ce réveil du lait a profité aux paysans, par une hausse des volumes mais aussi une hausse des prix sur certains segments. Le bio qui représente 20% de la consommation permet de mieux valoriser le lait. Et les initiatives comme C’est qui le patron ?! qui a été lancée en 2016 et qui est vendu un peu plus cher pour permettre de redistribuer plus au producteur séduisent les consommateurs.

 

A lire aussi

 

Ce segment dit du lait « éthique » représente 7% des ventes. Ca pourrait être 10% cette année. Bien sûr 40% du lait produit en France est exporté. Et une part énorme du lait n’est pas consommé pour être bu mais est transformé par des industriels. Du coup, les cours du lait peuvent baisser et la volatilité continue de faire souffrir le monde agricole. Mais sur le lait pas transformé, on est dans une période de montée en gamme et de segmentation. Et ça c’est bon pour les producteurs. C’est un marché sur lequel on peut innover. La dernière idée, c’est celle de Danone qui lance en Angleterre du lait pour bébé en tablette, comme pour la lessive. Ca sera plus pratique mais aussi plus cher.

David Barroux

 

 

Retrouvez le Décryptage Economique