Après le licenciement de Yorgos Loukos, Julie Guibert nommée à la tête du Ballet de l’Opéra national de Lyon

Yorgos Loukos a été licencié pour discrimination il y a à peine 4 jours. Ce mercredi 12 février, la direction de l’Opéra de Lyon nomme Julie Guibert à la direction artistique du ballet.

 

Julie Guibert succède à Yorgos Loukos, qui dirigeait le ballet depuis 33 ans

« Attachée à l’identité́ artistique du Ballet de l’Opéra de Lyon, et forte de ses liens de confiance avec de nombreux chorégraphes, Julie Guibert aura à cœur de maintenir l’excellence artistique, d’ouvrir et d’enrichir le répertoire, de poursuivre le rayonnement de la compagnie, en plaçant la création au cœur du projet ».

 

A lire aussi

 

Tel est le message communiqué par la direction de l’Opéra de Lyon pour accueillir la nouvelle directrice artistique de son ballet. Julie Guibert remplace donc Yorgos Loukos, en place depuis 33 ans mais licencié la semaine dernière suite à sa condamnation pour discrimination après avoir demandé le non-renouvellement du contrat d’une danseuse à son retour de congé maternité en 2014.

 

 Julie Guibert a déjà dansé pendant 3 saisons pour le Ballet de l’Opéra de Lyon

Née en 1974, Julie Guibert a passé 7 années au sein de l’école privée de Madame Petrova à Lyon et commencé sa carrière en 1991 dans la compagnie Maryse Delente à Vaulx-en-Velin. Elle rejoint en 1995, le Ballet du Nord à Roubaix avant de partir en Suède, de 1998 à 2003, au Ballet Cullberg à Stockholm. De 2003 à 2005, elle danse pour le Ballet de l’Opéra de Lyon, et travaille notamment avec William Forsythe, Christian Rizzo, Trisha Brown, et Maguy Marin. Dans le cadre du festival Montpellier Danse 2007, Christian Rizzo crée pour elle un solo intitulé « b.c, janvier 1545, fontainebleau ».

 

A lire aussi

 

Le chorégraphe, directeur de l’Institut Chorégraphique International (CCN Montpellier-Occitanie/Pyrénées Méditerranée) qu’elle retrouvera en 2012 sur la création « Le bénéfice du doute », en 2015 au Théâtre de la cité universitaire de Nantes et, en 2016 au festival Montpellier Danse. La même année, elle danse au Théâtre des Champs-Elysées pour la Nuit blanche dans « Tu es », pièce de Marie-Agnès Gillot. En mai 2018, avec Mélanie Perrier, Julie Guibert entame la création de « Quand j’ai vu mon ombre vaciller » dont la première a été donnée en février 2019 au CCN d’Orléans.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique