Abstention, immigration, fête des voisins : Voici la Revue de Presse de Michel Grossiord

Chaque matin, Michel Grossiord décrypte l’actualité et vous partage sa Revue de Presse

 

La revue de presse… Y’a quelqu’un ?!

Vu la taille des caractères, on va dire Y’A QUELQU’UN ?
Manchette de Libération pour conjurer l’abstention record dimanche.
Elle pourrait dépasser les 60%… La faute à l’Europe ou à la campagne électorale qui n’a jamais pris ? La faute à la campagne qui n’a été qu’un brouhaha destructeur, déplore L’Opinion.
L’Europe reste plus que jamais notre horizon commun, et notre meilleure chance pour le siècle à venir, plaident Les Echos… mais douche froide à la lecture d’un chiffre dans Le Figaro : 70% des 18-34 ans pourraient s’abstenir…

Les journaux sortent les rames…

Rappel de Ouest-France : L’Europe a renforcé le droit des femmes…
Rappel du Télégramme: en ce jour de fête des voisins, il y a des pays qui croient en l’Europe. L’Espagne, le Portugal ou encore l’Irlande, au vu notamment de leur histoire, ont peu de chances de basculer dans la défiance vis-à-vis de l’Union.
La vague eurosceptique (le risque populiste, titrent Les Echos qui « ose l’indicible : le bilan de l’Europe n’est pas si mauvais que cela), la vague eurosceptique ne devrait donc pas emporter tout le continent. Déjà une surprise, observe Le Monde : contre toute attente les travaillistes pro-européens arrivent en tête aux Pays-Bas (où l’on a voté hier) selon les premières estimations… alors que les populistes étaient donnés vainqueurs.

La question migratoire domine néanmoins les débats…

Le Figaro magazine dénonce « l’impuissance » face aux migrants, et y voit « l’enjeu caché des Européennes ».
Caché, pas vraiment… Les crises des réfugiés (en 2015) et de l’immigration (économique aujourd’hui, climatique demain) sont mal gérées, reconnait Dominique Seux des Echos : un certain nombre d’Européens et beaucoup de Français regardent donc l’Union plus comme un problème que comme une solution…
Les Français et l’immigration : c’est 50-50…

Une moitié dit plutôt oui à l’accueil, une moitié plutôt non, selon un sondage publié par La Croix, mais 59% se disent prêts à les aider…
Un regard bienveillant est porté par Le Parisien : une double page présente « des migrants qui ont trouvé leur place en France ». On nous présente des exilés qui ne représentent pas un danger culturel puisqu’ils célèbrent la France et sa devise. « J’ai envie de payer des impôts », dit un réfugié afghan de 20 ans en parcours d’insertion.
Un Guinéen de 15 ans, mineur non accompagné, espère avoir la mention Bien au brevet des collèges. « J’ai l’obligation de réussir ».
On découvre aussi comment Nabil, exilé syrien de 44 ans, ex cadre bancaire à Damas, est devenu cuisinier jusqu’à devenir le resto numéro 1 à Orléans sur TripAdvisor… « Créer de l’emploi est une manière de rendre à la France ce qu’elle nous a donné ».
Quels parcours ! titre Le Parisien pour qui on parle trop peu de ces parcours remarquables…

Voisins, voisines… Rien n’a voir avec les immigrés : la cohabitation n’est pas toujours idyllique…

Parenthèse ce soir avec la fête des voisins… Ah, l’amitié au pas de la porte, s’enflamme La Voix du Nord sur toute sa Une… Ah, les gens du nord… Il y a 11.000 « voisinades » ce soir dans le Nord et le Pas de Calais
Parfois, le voisinage connait quelques heurts : le maire d’un petit village de Gironde a décidé de riposter aux habitants (citadins nouvellement installés ou en vacances) qui dénoncent les « bruits ruraux », nous apprend Le Figaro…

Les bruits ruraux ?

Le maire de Gajac (400 habitants) veut que le chant du coq, le meuglement des vaches et les sonneries des cloches soient inscrits au patrimoine immatériel de l’Unesco (comme l’est déjà le repas à la française).

A lire encore ce matin, un paradoxe…

Manchette du Figaro : Edouard Philippe lance la chasse aux comités Théodule (les organismes publiques sur la sellette)
Travaux pratiques immédiats : le premier ministre a réuni hier le nouveau Conseil de défense écologique dont la première décision a été la création d’un « observatoire de l’artificialisation des sols »…
Chassez le naturel…

 

Michel Grossiord

 

Plus de Revue de Presse de Michel Grossiord