Opéra de Paris : Les femmes à l’honneur de la saison 2022-2023, c’est un évènement

source : speranzascappucci.com

La direction de l’Opéra national de Paris (ONP) a dévoilé ce matin la programmation de la saison 2022/2023. Une programmation riche de 30 productions, dont 14 nouveaux spectacles, qui donnera une place de choix aux femmes, metteuses en scène et cheffes d’orchestre.

Gustavo Dudamel dirigera Renée Flemming dans Nixon in China

L’Opéra de Paris va confier trois des six nouvelles productions lyriques prévues pour la saison 2022-2023 à des metteuses en scène, fait rarissime dans l’histoire de la vénérable institution. Invitées pour la première fois à l’Opéra, la Britannique Deborah Warner, l’Américaine Lydia Steier et l’Argentine Valentina Carrasco se sont vu confier respectivement la mise en scène de Peter Grimes de Benjamin Britten, (Garnier) Salomé de Richard Strauss (Bastille) et Nixon in China, l’opéra très attendu du compositeur américain John Adams qui fera son entrée au répertoire sous la direction de Gustavo Dudamel et avec Renée Flemming à l’Opéra Bastille.

A lire aussi

 

La nouvelle saison, dévoilée ce mercredi au Palais Garnier, mettra en avant également davantage de cheffes d’orchestre, avec l’Italienne Speranza Scappucci, qui dirigera Les Capulet et les Montaigu de Vincenzo Bellini, l’Australienne Simone Young, à la baguette pour Salomé et l’Allemande Joana Mallwitz pour Peter Grimes. « C’est un enjeu essentiel pour l’Opéra de Paris (…) il est important de promouvoir et faire rayonner les talents, dont les femmes. Leur regard, leur exigence nous promettent des spectacles exceptionnels » a affirmé Alexander Neef, le directeur de l’ONP. Autres nouvelles productions, le rare Hamlet d’Ambroise Thomas (Bastille), confié au très sollicité metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski, le Roméo et Juliette de Charles Gounod (Bastille), selon une version du Français Thomas Jolly, et Ariodante de Georg Friedrich Haendel (Garnier), signé du Canadien Robert Carsen.

3 soirées d’hommage à Patrick Dupond en février 2023

Côté danse, plusieurs entrées au répertoire, dont The Dante Project de Wayne McGregor, une co-production avec le Royal Opera House où cette chorégraphie a été présentée en octobre, le ballet Mayerling de Kenneth MacMillan, qui avait été annulé en 2020 pour cause de pandémie, ou encore Kontakthof de Pina Bausch. Par ailleurs, l’équipe d’Aurélie Dupont, la directrice de la danse,  proposera 3 soirées-événements (21,22 et 23 février 2023) en hommage à Patrick Dupond, décédé en 2021 et, le 19 avril 2023, une soirée en l’honneur de Claude Bessy, danseuse étoile et directrice de l’École de danse de l’ONP pendant 32 ans, qui fêtera ses 90 ans l’an prochain.

A lire aussi

 

Au total, cette saison 2022-2023 proposera donc 366 levers de rideaux dont 182 représentations d’opéra (140 à l’Opéra Bastille et 42 au Palais Garnier) et 184 de ballet (48 à Bastille et 136 à Garnier). Sur le plan financier, la pandémie a fait perdre à l’Opéra 175 millions d’euros de chiffre d’affaires sur 2020-2022. L’institution a réalisé plus de 70 millions d’euros d’économies et reçu une aide exceptionnelle de 86 millions d’euros de l’État, mais près de 20 millions d’euros restent à sa charge. L’ONP vise un retour progressif à l’équilibre d’ici trois ans.

Vous pourrez entendre Alexander Neef, directeur de l’Opéra national de Paris à 20h dans le Journal du Classique de Laure Mézan ce mercredi 30 mars 

Philippe Gault (avec AFP)

Retrouvez l’actualité du Classique