Guerre en Ukraine : L’Opéra de Paris et l’Opéra Comique organisent des concerts pour la paix

istock

Après le Théâtre du Châtelet la semaine dernière, 2 autres institutions parisiennes, l’Opéra Comique et l’Opéra de Paris, vont proposer chacune un grand concert solidaire pour soutenir la population ukrainienne. Salle Favart, le concert Solidarité Ukraine aura lieu le dimanche 20 mars à 19h. Une semaine plus tard, dimanche 27, c’est au Palais Garnier à 20h qu’aura lieu un Concert pour la Paix.

Les recettes du concert de l’Opéra Comique reversées à l’UNICEF pour les enfants ukrainiens

Les chanteurs Sabine Devieilhe, Aude Extremo, Eugénie Joneau et Huw Montague Rendall accompagnés par Theotime Langlois de Swarte (violon), Thomas Dunford (luth), Lise de la Salle (piano) et Mathieu Pordoy (piano) et Louis Langrée clôtureront la journée portes ouvertes aux familles du dimanche 20 mars à 19h Salle Favart lors d’un Concert de solidarité avec les enfants d’Ukraine, en partenariat avec Les Grandes Voix.

A lire aussi

 

L’intégralité des recettes de ce concert (tarif unique à 10 euros) organisé par l’Opéra-Comique sera reversée à l’UNICEF. Au programme, entre autres, des airs ukrainiens, un air en duo de Lucia di Lammermoor de Gaetano Donizetti chanté par Sabine Devieilhe et Julein Behr et Credete al moi dolore, extrait d’Alcina de Georg Friedrich Haendel interprété par Theotime Langlois de Swarte et Thomas Dunford.

La soprano ukrainienne Liudmyla Monastyrska chantera Verdi au Palais Garnier

Le dimanche 27 mars au Palais Garnier, l’orchestre, les chanteurs et les danseurs de l’Opéra de Paris dirigés par Carlo Rizzi se produiront à 20h lors d’un Concert pour la paix en soutien aux victimes du conflit en Ukraine. Les artistes participeront bénévolement à cette représentation dont les recettes seront reversées au collectif « Alliance Urgences en Ukraine », qui réunit Action Contre la Faim, CARE, Handicap International, Médecins du Monde, Plan International et Solidarités International.

A lire aussi

 

Parmi les chanteurs lyriques invités figurent la soprano ukrainienne Liudmyla Monastyrska, qui chantera, entre autres, Pace, pace moi Dio (la paix, la paix, Mon Dieu), un air de l’opéra de Giuseppe Verdi La Forza del destino, le ténor britannique John Daszak, dont le père est ukrainien, et le baryton canadien Russell Braun qui interprèteront des chants traditionnels ukrainiens. L’Opéra de Paris a, par ailleurs, dédié ses 7 représentations d’une nouvelle production de Wozzeck d’Alban Berg (jusqu’au 30 mars à l’Opéra Bastille) « aux victimes de la guerre en Ukraine« .

Philippe Gault (avec AFP)

 

Retrouvez l’actualité du Classique