Karim Benzema retrouve les Bleus, et éclipse la réouverture des terrasses

©Real Madrid/wikimedia commons

L’Equipe fait sa une sur le retour de Benzema en équipe de France, La surprise Benzema est aussi à la une de Libération. Faut-il que la mythologie du foot soit puissante pour concurrencer ainsi dans vos journaux la réouverture des bistrots français ! Après les retrouvailles en terrasses, l’attaquant du Real Madrid retrouve les Bleus. Enfin ! titre le Progrès de Lyon où le joueur a démarré sa carrière avant de devenir le plus grand buteur du championnat espagnol.

Le Parisien parle d’un come-back incroyable de Karim Benzema pour constituer une attaque de rêve avec Griezmann et Mbappé

Et pour vos dire à quel point ce retour était compromis et les relations tendues avec le sélectionneur, l’Est Républicain titre Deschamps absout Benzema. Dans le Parisien-Aujourd’hui en France qui vendait la mèche dès hier matin, on exulte, on savoure le retour de Benzema, un homme aujourd’hui âgé de 33 ans, dont le parcours divise la France. Le Parisien parle d’une relation torturée avec le public français depuis la coupe du monde de 2010 et la grève de l’entraînement. Un procès injuste puisque Benzema n’avait pas été sélectionné cette année-là ! En revanche ce même été 2010, Benzema est impliqué dans l’affaire qui éclabousse Ribéry et ses relations tarifée avec Zahia. Il faudra attendre 2014 pour que les deux stars du foot soient relaxées.

 

A lire aussi

 

 

Malgré cette affaire, Benzema reste dans la sélection française sous Laurent Blanc, comme sous Didier Deschamps raconte le Parisien. Et puis ca se gâte, en équipe de France il ne marque pas assez jusqu’en 2015, puis vient l’Affaire de la sextape qui sera jugée en octobre prochain. Plusieurs hommes, dont Karim Benzema sont soupçonnés de participer de près ou de loin à une tentative de chantage sur Valbuena. En décembre 2015, il indésirable chez les Bleus, commence un purgatoire français tandis que sa carrière espagnole explose au Real Madrid. Benzema pense alors qu’il sera sélectionné pour l’Euro 2016, mais non. Il est le vilain petit canard accusant Deschamps d’avoir cédé à une partie raciste de la France. Le débat était sportif, il devient politique. Deschamps ne l’appellera plus jamais jusqu’à récemment. Le Parisien parle d’un come-back incroyable pour constituer une attaque de rêve avec Griezmann et Mbappé, le Figaro d’un coup de théâtre et d’un fantôme qui ressurgit du placard et du pardon. Le football est une religion et une superstition, il croit aux fantômes, aux sacrifices et aux résurrections, ca tombe assez bien : Benzema à 33 ans et sur le terrain c’est un Dieu.

David Abiker

Retrouvez l’actualité du Classique