Anne-Sophie Mutter : « La politique allemande se montre méprisante pour la culture »

©Harald Hoffmann - Wikimedia Commons

Alors que l’Allemagne reste un des rares pays d’Europe Occidentale à ne pas avoir annoncé de date de réouverture des lieux de culture, la violoniste Anne-Sophie Mutter, très active pour soutenir les musiciens allemands privés d’activité et de revenus, interpelle le gouvernement fédéral qui, selon elle, ignore la culture.

Selon Anne-Sophie Mutter « C’est la mort de la diversité culturelle »

Dans un entretien accordé le 16 mai au Welt Am Sontag  l’édition dominicale du journal Die Welt, Anne-Sophie Mutter estime que « Cette année, la vie des artistes (en Allemagne) a été si restreinte qu’on peut parler d’interdiction professionnelle, d’interdiction culturelle ». Pour la violoniste, les responsables politiques allemands se montrent « de plus en plus culturellement éloignés, carrément ignorants de la culture ».

A lire aussi

 

Anne-Sophie Mutter rappelle qu’elle a essayé d’évoquer la situation avec la ministre de la culture Monika Grütters mais en vain. « J’espérais que la communication directe avec les politiciens pourrait faire bouger les choses. Apparemment, ça ne se passe pas comme ça » a-t-elle précisé alors qu’elle fait le constat d’une situation dramatique pour le secteur artistique : « Certains d’entre nous n’existent plus. Des orchestres entiers se sont effondrés. C’est la mort de la diversité culturelle (…) L’autre tragédie est qu’une jeune génération d’étudiants en musique réfléchit désormais à deux fois pour savoir s’ils vont emprunter ce chemin déjà difficile, qui reçoit apparemment si peu de soutien ».

 

En mars un collectif de musiciens a intenté une action en justice auprès de la Cour constitutionnelle bavaroise

Ce n’est pas la 1ère fois qu’Anne-Sophie Mutter interpelle les autorités fédérales. En décembre dernier, alors qu’elle donnait des récitals dans des églises, toujours ouvertes au public, pour collecter des dons en faveur des musiciens en situation précaire, la violoniste avait déclaré qu’elle ne comprenait pas pourquoi la religion avait la priorité sur l’art et la culture, et posé la question « L’Allemagne est-t-elle un nation de culture ou pas ? », précisant que 95% des artistes allemands vivaient sous le seuil de pauvreté.

A lire aussi

 

Anne-Sophie Mutter s’est également associée au mouvement Aufstehen für die kunst (On se lève pour l’art), initié, entre autres, par le baryton Christian Gerhaher, soutenu par de grands noms de la musique tels que Kent Nagano ou Rolando Villazón (qui anime du lundi au vendredi l’émission Rolando Solo sur Radio Classique à 17h). En mars dernier, le collectif a intenté une action en justice auprès de la Cour constitutionnelle bavaroise contre la fermeture des institutions culturelles qu’elle estime être « une violation de la liberté artistique ».

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique