Réformes économiques et sociales d’Emmanuel Macron : le ras le bol des cadres.

Au programme de la revue de presse de David Abiker le ras le bol des cadres. Ils seront probablement les grands perdants des différentes réformes économiques et sociales du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Les cadres : les vaches à lait d’Emmanuel Macron

Il y a comme un ras le bol chez les cadres dont beaucoup on voté Macron et ce ras le bol, l’Opinion l’a senti qui titre « Les cadres, vaches à lait du macronisme« . Baisse d’impôts, logement, assurance-chômage, retraite, les cadres, professions libérales et autre CSP+ sont ceux à qui le président de la République demande toujours plus d’efforts. Ces Français ne pont pas assez riches pour bénéficier de certains aménagements fiscaux.

Réformes de l’Etat : pourquoi Emmanuel Macron cible les cadres ?

Alors pourquoi l’Etat tond-il les vaches à lait ? Réponse du sociologue Denis Monneuse qui avait publié le Silence des cadres (et pas des agneaux) parce que les politiques savent qu’il n’y aura pas de rébellion… Trop gentils, pas assez gueulards, sans doute privilégiés, les gentils cadres devraient lire Le Point ce matin, et prendre exemple sur les supporters. Le Point se demande si les supporters de football ne sont pas les Gilets Jaunes de demain. Et qui prend leur défense ? Un député LREM, Sacha Houlié « les supporters ont l’impression d’être traité comme des citoyens de secondes zone ». Et c’est vrai que politiquement, mieux vaut soutenir les supporters que les cadres qui ont voté pour vous. Ça crie plus fort qu’un cadre un supporter…

 

 

 

Plus d’articles sur la revue de presse :