Qui est Sofiane Pamart, le pianiste qui passe du Classique au Rap ?

Sofiane Pamart est un prodige du piano. Surnommé « pianiste du rap », il casse les codes de la musique classique en faisant entrer son instrument dans le hip hop. Le jeune homme propose dans son dernier album Planet un voyage autour du monde, du Caire à Medellin, en passant par Chicago.

 

Sofiane Pamart remporte la médaille d’or du conservatoire de Lille grâce à son interprétation de l’Alborada del gracioso de Ravel

Sofiane Pamart est originaire de Hellemmes, dans la banlieue de Lille. Enfant, il surprend ses parents en reproduisant les mélodies qu’il entend à la télévision ou à la radio sur un jouet-piano. Alors qu’il a 7 ans, sa mère décide donc de l’inscrire au conservatoire. Le jeune garçon, doté de prédispositions naturelles hors du commun, fait son chemin dans les classes de musique malgré son côté rebelle. 16 années plus tard, il en ressort avec une médaille d’or grâce à son interprétation de l’Alborada del gracioso de Maurice Ravel.

A lire aussi

 

Sofiane Pamart veut sortir des sentiers battus. La formation au conservatoire lui a permis d’acquérir une grande virtuosité et d’apprendre auprès de grands maîtres, mais le jeune homme qui se sent plutôt proche du rap a besoin de s’exprimer par la musique et veut composer. Il va alors lier les deux univers dans lesquels il s’est construit. D’un côté, il y a le rap, monde dans lequel il se reconnaît, qui l’accompagne tous les jours et qu’il écoute avec ses amis. De l’autre côté il y a la musique classique, où il apprend le grand répertoire et parfait sa technique. Les deux univers, loin d’être incompatibles sonnent à merveille sur le piano de Sofiane Pamart.

 

Sofiane Pamart a collaboré avec Grand Corps Malade

Sofiane fonde donc un groupe de rap avec ses amis. Le piano y a une place centrale. Il reprend les codes du hip hop mais en l’adaptant à son instrument. Depuis, il se forge une réputation de « pianiste du rap français » et a collaboré avec les grands noms de ce milieu : Kery James, Dinos, Vald ou encore le slameur Grand Corps Malade. Il acquiert une notoriété et connaît un franc succès, chacun de ses clips comptabilisant plusieurs centaines de milliers de vues sur YouTube. Sofiane Pamart se fait par ailleurs surnommer « Piano King ». Cette dose d’égocentrisme, caractéristique du rap est déroutante lorsque l’on voit le jeune homme jouer sur son piano, lunettes rondes sur le nez.

A lire aussi

 

La réédition de son premier album solo Planet Gold est sorti il y a quelques semaines. La Havane, London, Berlin ou encore Bora Bora sont les noms des titres. Cet album est une invitation au voyage, qui nous transporte à travers la technique admirable et les arpèges du pianiste. Sofiane Pamart a voulu capter l’énergie de chaque endroit qu’il a visité pour la transmettre dans sa musique. L’auditeur est transporté d’un romantisme bleu au Caire jusqu’à une ambiance dansante à Medellin en passant par les notes jazzy de Chicago. Les inspirations sont nombreuses et l’on ressent à travers la musique de Sofiane Pamart toutes les influences du classique, du hip hop mais aussi du jazz.

Antoine Mouly

Retrouvez l’actualité du Classique