Nadia Comaneci : Qu’est devenue la gymnaste roumaine ?

RV1864/Flickr

Libération ce matin nous raconte ce concours de gymnastique aux Jeux de Montréal, ce 18 juillet 76 : une jeune fille de 14 ans seulement avait fait bugger les ordinateurs. 10/10, impossible d’afficher sa note sur les écrans à l’époque ! Ce jour-là, la gymnaste roumaine Nadia Comaneci avait livré la prestation parfaite et sa vie ne serait plus la même.

Nadia Comaneci parviendra à traverser l’Atlantique en 1989

Car le monde découvre une lolita olympique d’à peine 40kg, écrit Libération, une outsider face au monstre soviétique, entraînée à la dure, qui décrochait quelques semaines plus tard la médaille du Héros du travail socialiste des mains du dictateur Ceaucescu. Nadia Comaneci reste aussi dans les esprits la « petite communiste qui ne souriait jamais »,  une athlète qui a mené par la suite une vie modeste dans un petit appartement mal chauffé de Bucarest.

 

A lire aussi

 

La jeune gymnaste a longtemps été surveillée 24h sur 24 et interdite de voyage après la fuite de son entraîneur aux Etats-Unis. Nadia Comaneci parviendra à traverser l’Atlantique en 1989, une évasion rocambolesque en pleine forêt vers la Hongrie, puis l’Autriche, puis New York. Aujourd’hui la comète blanche dirige une grande école de gymnastique dans l’Oklahoma, aux Etats-Unis. L’histoire d’une coccinelle et d’une lionne qui était décidemment au-dessus du lot.

Marc Bourreau

Retrouvez l’actualité du Classique