Les Trophées Radio Classique : Rinaldo Alessandrini dirige les Suites pour orchestre de Jean-Sébastien Bach

Décernés chaque semaine, les Trophées Radio Classique priment un nouvel album, mis à l’honneur notamment dans l’émission « Tous Classiques » de Christian Morin.

Cette semaine : Rinaldo Alessandrini dirige son Concerto Italiano dans des Ouvertures et Suites pour orchestre signées Jean-Sébastien Bach et deux de ses cousins.

Depuis plusieurs décennies, en tant que claveciniste solo et directeur de son ensemble Concerto Italiano, Rinaldo Alessandrini explore non seulement ce répertoire italien qui le passionne tant, mais aussi le gigantesque catalogue de Bach – ainsi qu’en témoigne notamment son enregistrement remarqué des Concertos Brandebourgeois en 2005 pour le même label Naïve. Nous ne savons pas quand ces œuvres ont été composées, ni dans quel cadre elles ont été interprétées pour la première fois, mais elles ont certainement été jouées à Leipzig au moment où Bach dirigeait son célèbre Collegium Musicum. Alessandrini a encore une fois écumé toutes les sources disponibles, passant les partitions au microscope afin d’identifier les plus authentiques détails de style et d’orchestration. Le résultat est un subtil équilibre entre l’écriture contrapuntique complexe de Bach et la spontanéité de ses danses, nourries aux influences françaises et italiennes. Aux côtés de ces œuvres majestueuses, festives et rayonnantes, le Concerto Italiano présente deux ouvertures coulées dans le même moule instrumental de la plume de Johann Bernhard et Johann Ludwig Bach – deux cousins compositeurs avec qui l’auteur de la Messe en si a entretenu des liens d’amitié et d’estime toute sa vie. A tel enseigne que durant ses années leipzigoises, il a fait copier leurs Ouvertures afin de pouvoir les interpréter avec le Collegium Musicum. Avec son sens de l’alacrité rythmique et des respirations qui en renforce l’unité sans nuire à leur diversité, Alessandrini nous donne à entendre ce corpus familial dans les meilleures conditions.

 

Jean-Sébastien Bach, Johann Bernhard et Johann Ludwig Bach : Ouvertures et Suites pour orchestre. Concerto Italiano, dir. Rinaldo Alessandrini (2 CD Naïve)

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité