Le Pays de Galles offre des instruments de musique à tous les enfants de 3 à 16 ans

istock

Dans le cadre d’un nouveau plan national d’éducation musicale, le gouvernement gallois souhaite donner accès à la musique à tous les enfants âgés de 3 à 16 ans. Avec un budget triplé pour les 3 prochaines années, ce dispositif garantira à tous les enfants du Pays de Galles un accès gratuit à un instrument de musique et à des cours scolaires spécifiques à partir de septembre.

Le nouveau National Music Service gallois sera doté de 4,5 millions de livres par an

Au pays qui a vu naître de grands musiciens tels que le célèbre baryton-basse Bryn Terfel, la mezzo-soprano Katherine Jenkins ou la harpiste Catrin Finch la musique tient une place considérable. Pour le ministre gallois de l’éducation, Jérémy Miles, qui a joué du cor baryton dans sa jeunesse, « que nous soyons nés ici ou que nous vivions au Pays de Galles, la musique a eu une forte influence sur toutes nos vies. La musique a été et continue d’être l’un des moyens les plus inclusifs de communiquer et de célébrer notre culture et notre langue ».

A lire aussi

 

Des arguments qui ont conduit le gouvernement à impulser une nouvelle dynamique à son plan d’éducation musicale. Annoncé en début de semaine, le nouveau National Music Service, désormais doté de 4,5 millions de livres (5,3 millions d’euros) par an (au lieu de 1,5 millions de livres), doit permettre à tous les enfants gallois âgés de 3 à 16 ans de disposer d’un instrument gratuit pour s’entraîner à l’école et à la maison, ce qui permettra surtout aux enfants de ménages à faible revenu d’être concernés et impliqués.

Les élèves du secondaire pourront étudier auprès de musiciens confirmés 

Concrètement, à partir de la prochaine rentrée, outre les instruments dont ils bénéficieront, les enfants de l’école primaire recevront au moins une demi session de cours d’initiation à l’instrument, dans le cadre d’un programme intitulé « First experiences », tandis que les élèves du secondaire pourront acquérir une expérience de l’univers professionnel de la musque grâce à l’initiative « Making Music with Others », qui leur donnera l’opportunité d’étudier aux côtés de musiciens confirmés.

A lire aussi

 

Dans la perspective de ce nouvel élan, le gouvernement gallois a investi 5,5 millions de livres (6,5 millions d’euros) l’an dernier pour créer une « bibliothèque » dotée d’instruments de musique et d’équipements d’enregistrement numérique à partager gratuitement dans tout le Pays de Galles. Mark Drakeford, le Premier ministre gallois, qui a étudié la clarinette et le ukulélé dans son enfance, s’est félicité de « voir un réel effort pour rattraper tout cela et investir dans l’achat d’instruments afin qu’aucun jeune au Pays de Galles ne s’en passe, alors qu’il n’a peut-être pas les moyens d’en acheter un ».

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique