Le Futuroscope de Poitiers va investir 300 millions d’euros sur 10 ans : quels sont ses projets ?

Le Futuroscope de Poitiers, fermé pendant le confinement, a rouvert ses portes le 13 juin et pense déjà à après-demain. Le parc poitevin a présenté un plan d’investissement de plus de 300 millions d’euros sur 10 ans. C’est l’un de ses plus gros programmes de rafraîchissement depuis sa création.

 

Le Futuroscope a accueilli plus de 50 millions de visiteurs en 33 ans d’existence

Cela faisait déjà plusieurs mois que la société d’exploitation du parc, la Compagnie de Alpes, qui gère aussi le parc Astérix, réfléchissait à un plan de rénovation, mais surtout d’extension de son parc à thèmes. Le Futuroscope, qui fête ses 33 ans, a en effet besoin de modifier régulièrement ses attractions pour favoriser notamment la revisite de la part des touristes français et étrangers. Pour cela, il investit chaque année autour de 15 millions d’euros, soit l’équivalent de 15 % de son chiffre d’affaires.

 

A lire aussi

 

Mais là il s’apprête à faire un gros effort. Et bonne nouvelle pour la compagnie des Alpes, elle devrait signer un nouveau bail de trente ans avec le conseil départemental de la Vienne. Depuis l’origine le parc a accueilli plus de 50 millions de visiteurs. Il y  aura trois nouvelles attractions importantes, qui seront disponibles d’ici à 2025 pour un investissement total de 200 millions d’euros, qui comprend aussi une rénovation des aménagements extérieurs et de nouveaux espaces de restauration. La direction a changé de stratégie ces dernières années en privilégiant des attractions plus pérennes à l’image de l’Extraordinaire voyage ou d’Objectif Mars qui ouvrira l’an prochain.

 

Le Futuroscope pourrait devenir le 2ème parc le plus visité, derrière Disneyland Paris et devant le Puy du Fou

Ce plan d’envergure prévoit aussi un investissement de 100 millions d’euros avec la construction de deux nouveaux hôtels thématisés et la création d’un parc aquatique. Son ambition est de faire passer la fréquentation du Futuroscope à 2 millions et demi de visiteurs contre 1 million 800 000 pour l’exercice 2018-2019, ce qui en ferait le deuxième parc le plus visité en France derrière Disneyland Paris et devant le Puy du Fou. Il faut savoir que le site n’a pas encore retrouvé son niveau record de 2 millions de visiteurs. C’était en 2017 l’année de son trentième anniversaire.

 

 

A lire aussi

 

 

Mais l’objectif c’est aussi d’augmenter la durée des séjours et donc le chiffre d’affaires, avec la construction de ces nouveaux hôtels. De quoi donner du baume au cœur aux salariés, dont beaucoup ont connu le chômage partiel. L’année 2020 s’annonce en effet particulièrement difficile pour la filière en raison de la pandémie de Covid-19. La fermeture pendant 4 mois a fait perdre 600.000 visites au Futuroscope. La saison avait pourtant bien commencé, en un mois d’exploitation en février-mars, il avait attiré 180.000 visiteurs. Un record.

 

Pierrick Fay