Le ballet royal de la nuit : Sébastien Daucé nous invite dans le Versailles de Louis XIV

Sébastien Daucé, chef de l’ensemble « Correspondances » est l’invité du Journal du Classique, à l’occasion de la reprise de son spectacle, « Le ballet royal de la nuit » au Théâtre des Champs Elysées.

 

Le spectacle de Sébastien Daucé s’inspire du grand divertissement dansé par Louis XIV

C’est un spectacle grandiose et féérique, associant musiciens, chanteurs, danseurs et circassiens que Sébastien Daucé s’apprête à redonner cette semaine au Théâtre des Champs-Elysées : « Le ballet royal de la nuit », inspiré du grand divertissement dansé par le jeune Louis XIV qui, pour la première fois, apparaissait en costume de soleil. Ce spectacle créé en 2017, dans la mise en scène et chorégraphie de Francesca Lattuada, restitue la magie de cette œuvre de légende, qui a marqué le lancement du règne de Louis XIV. Une œuvre qui nous fait évoluer de l’obscurité vers la lumière et porte ainsi un vrai message d’espoir.

 

A lire aussi

 

Cette production sera donnée les 7, 8 et 9 octobre au Théâtre des Champs-Elysées avant d’être représentée du 23 au 25 octobre au Théâtre de Caen, les 18 et 19 novembre à l’Opéra de Lille puis du 17 au 22 décembre à l’Opéra National de Lorraine à Nancy. A paraître, à la fin du mois d’octobre, chez Harmonia Mundi, le nouvel enregistrement de Sébastien Daucé avec son ensemble « Correspondances », conçu comme un carnet de voyage d’Italie, retraçant la route de Marc-Antoine Charpentier vers Rome, un voyage à l’issu duquel il composa une fascinante Messe à quatre chœurs.

Laure Mézan

Réécoutez l’intégralité du Journal du Classique en cliquant ici

 

Retrouvez l’actualité du Classique