Laure Mézan reçoit la mezzo-soprano Anita Rachvelishvili

Ce vendredi 1er novembre, à 20 heures, dans « Le Journal du Classique », Laure Mézan reçoit la mezzo-soprano Anita Rachvelishvili, qui incarne Eboli dans la production de « Don Carlo » de Verdi actuellement à l’Opéra de Paris.

 

Anita Rachvelishvili incarne Eboli dans la production de « Don Carlo » de Verdi actuellement à l’Opéra de Paris

Le public parisien l’a découverte il y a seulement 3 ans, en Amnéris dans « Aïda » de Verdi, avant de se laisser ensorceler par ses incarnations de Dalila et de Carmen. Depuis, Anita Rachevelishvili ne cesse de fasciner par sa puissance vocale, son incroyable palette de couleurs et sa présence scénique si charismatique.
La mezzo-soprano géorgienne fait son grand retour en ce moment à l’Opéra Bastille, où elle incarne sa première Eboli dans la production de « Don Carlo », mise en scène par Krysztof Warlikowski, aux côtés de Roberto Alagna, Alexandra Kurzak, René Pape ou encore Etienne Dupuis. Et chacune de ses apparitions sur scène suscitent l’ovation du public.
Son histoire avec l’Opéra de Paris se poursuivra dès le 25 novembre puisqu’elle enchaînera avec une autre production très attendue, en reprenant le rôle de Konchakovna dans « Le Prince Igor » de Borodine, mis en scène par Barrie Kosky.
Elle se confiera ce soir sur ses liens avec la scène parisienne, ses débuts en Eboli, l’évolution de son répertoire et ses projets !

 

 

Retrouvez plus d’articles d’actualité