Radio Classique consacre une journée spéciale à la réouverture du Théâtre du Châtelet le mardi 10 septembre

Après deux ans et demi de travaux de rénovation, le Théâtre du Châtelet ouvre à nouveau ses portes ! Sous la direction conjointe de Ruth Mackenzie et Thomas Lauriot dit Prévost, c’est une programmation éclectique, plus accessible et tournée vers son public qui s’annonce.

« Le rêve c’est que les citoyens et citoyennes qui contribuent au financement du théâtre y soient actifs », a précisé Ruth Mackenzie.

La direction souhaite favoriser les échanges entre public et artistes pendant le travail de création.

Mardi 10 septembre, Radio Classique consacre une journée spéciale à la réouverture de cette salle mythique, inaugurée en 1862.

Parade, la grande fête participative d’ouverture, du 13 au 15 septembre.

Pour fêter sa réouverture, le Théâtre du Châtelet invite son public à un grand défilé poétique et citoyen, du parvis de l’Hôtel de Ville jusqu’au théâtre.
C’est une relecture de Parade, la création originale de Serge Diaghilev qui avait réuni en 1917 Satie, Cocteau et Picasso, qui est proposée. Le ballet qui avait fait scandale au Châtelet devient aujourd’hui un spectacle populaire en quatre actes.
Les trois premiers actes sont gratuits et ouverts à tous. Au programme : ateliers d’initiation aux arts du cirque pour les enfants, parade urbaine, puis immersion musicale au Châtelet.
Le public est invité à défiler jusqu’au théâtre avec les Marionetas Gigantes de Moçambique, accompagnées de percussionnistes amateurs, recrutés et formés par le Châtelet. A l’arrivée, de nombreuses surprises vous attendront à tous les étages du théâtre, notamment dans la grande salle, où l’Ensemble Intercontemporain interprétera Mercure d’Erik Satie.
Enfin, pour les spectateurs munis d’un billet, la grande fête se terminera par la cérémonie d’ouverture officielle, suivie d’un spectacle avec des artistes de cirque et des acrobates, dans la grande salle.

Le retour d’Un Américain à Paris : du 28 novembre au 1er janvier.

Le succès mondial, récompensé par 4 Tony Awards, fait son grand retour à Paris sur la scène qui l’a vu naître en 2014 ! La comédie musicale, chorégraphiée et mise en scène par Christopher Wheeldon est la première adaptation sur scène du film de Vincente Minnelli. Sur la musique de Gershwin, le public a rendez-vous avec le duo Jerry Mulligan et Lisa Dassin.

 

Barrie Kosky met en scène Saül de Haendel, du 21 au 31 janvier.

Un oratorio en version scénique ? Voilà ce qu’a choisi Barrie Kosky, à la tête de la Komische Oper, pour la première adaptation française de la production de Glyndebourne. Le metteur en scène, connu pour l’originalité et l’éclectisme de ses créations, exploite la dimension musicale et l’enjeu théâtral de la partition d’Haendel pour réaliser une fusion de l’ancien et du nouveau. Vous découvrirez ainsi une chorégraphie contemporaine pour dépeindre la fin de la vie de Saül, premier roi d’Israël, et l’ascension de son successeur, le roi David.

 

Teodor Currentzis et son ensemble MusicAeterna en résidence.

Le charismatique chef greco-russe s’installe au Châtelet avec son orchestre et son chœur pour une série de concerts. Teodor Currentzis explore le répertoire instrumental baroque et classique. Au programme : un concert surprise de fin d’année, le Requiem de Mozart et de Fauré, ainsi qu’un hommage à Beethoven dont on fêtera, en 2020, le 250e anniversaire de sa naissance.

Toute la journée, Radio Classique met à l’honneur cette nouvelle saison : programmation musicale spécifique, interviews et rencontre avec Thomas Lauriot dit Prévost, directeur du Châtelet, qui sera l’invité de Laure Mézan dans le Journal du Classique.

 

Joséphine de Gouville

 

Retrouvez l’actualité du Classique