Harry et Meghan en guerre avec Buckingham Palace : L’indécence ?

Bruce Detorres/Flickr

La guerre est déclarée entre le prince Harry, son épouse Meghan Markle, et Buckingham Palace. Y’en a marre de ces deux-là. Il y a quelque chose d’indécent à voir la comédienne opportuniste et le grand dadais mené par le bout du nez baver sur la couronne d’Angleterre qui demeure avec la bière et le cricket le dernier repère, l’ultime balise d’un peuple anglais déboussolé.

Oprah Winfrey a facturé entre 7 et 9 millions de dollars cette interview dont elle conserve les droits internationaux

La guerre est déclarée titre le Parisien-Aujourd’hui en France, pour le Figaro Meghan a tiré une salve contre la couronne, le Monde parle d’une nouvelle tempête royale. Et c’est en lisant le Monde que vous apprendrez au détour d’une phrase que l’interview a eu lieu dans la villa du couple, l’enclave pour super riche où le couple a acquis une immense villa pour 11 millions de livres sterling.

 

A lire aussi

 

Et il y a d’autres détails dans le Parisien. Les « MeHarry » n’ont pas empoché un centime pour se plaindre dans l’émission de deux heures produits par Oprah Winfrey pour la chaîne CBS. En revanche c’est un joli scoop et gros coup financier pour la célèbre présentatrice qui a en revanche facturé entre 7 et 9 millions de dollars l’interview dont elle conserve les droits internationaux.

 

Harry et Meghan ont signé avec Netflix et Spotify

Pour le couple, explique le Parisien, c’est un investissement un coup de projecteur pour leur société Archewell , société fondée l’an dernier à Beverly Hills . Cette société a signé, comme les Obama d’ailleurs, un contrat de plusieurs années avec Netflix d’une valeur de 100 millions de dollars. Ils ont également signé un contrat avec la plateforme musicale Spotify pour des podcasts. Le premier podcast a permis de mettre en avant leur fils Archie.

 

A lire aussi

 

Un partenariat avec Apple et Oprah Winfrey toujours est à l’étude. Pour leurs intervention publiques et leurs discours, Harry e Meghan sont représentés par l’agence Harry Walker. Si vous voulez qu’ils viennent dire un petit mot lors d’un mariage ou d’une convention d’entreprise, c’est 1 million de dollars. « Ils pourraient devenir une entité de un milliard de dollars au cours de la décennie s’ils décidaient de faire de la publicité pour des produits cosmétiques ou des lignes de vêtements » c’est l’avis d’un expert au Wall Street Journal.

 

Le modèle non avoué de Meghan et Harry c’est Kim Kardashian

Mais attention à une dispute trop flagrante avec Buckingham, « les frondeurs pourrait tuer la poule aux œuf d’or » prévient une autre spécialiste des marques. En fait, le modèle non avoué de Meghan et Harry c’est Kim Kardashian, la monétisation de la vie privée quoi qu’il en coûte à la couronne. Sauf qu’à la différence de Kim Kardashian qui a inventé un modèle et qui a créé sa propre marque, ils doivent tout à la couronne royale. Bref, y’en a marre de l’hypocrisie et de la victimisation qui cache des stratégie commerciales et des ambitions marketing. Mais comme dans les tragédies grecques tout cela finira mal et faisons un pari. Le mariage a été survendu, l’exil a été marchandisé, la prochaine naissance sera surévaluée et le divorce coûtera cher comme une crise des subprimes. God Save The Queen.

David Abiker

Retrouvez l’actualité du Classique