Federico Fellini, né il y a 100 ans

Le Journal Imprévisible a rendu hommage ce matin à l’un des plus grands cinéastes du monde : Federico Fellini, né le 20 janvier 1920, il y a exactement 100 ans !

 

Ecoutez le Journal Imprévisible de Renaud Blanc

 

La Dolce Vita de Federico Fellini, Palme d’Or du festival de Cannes en 1960

Incarnation de l’âge d’or du cinéma transalpin, le réalisateur et scénariste Federico Fellini a durablement marqué l’histoire de son art en créant un véritable univers, mêlant réel et imaginaire. En portant son regard sur l’Italie des années 1950 à 1980, il signa plusieurs chefs-d’œuvre tels La Stada (1954), Huit et demi (1962) ou encore La Dolce Vita pour lequel il obtint la Palme d’or au Festival de Cannes en 1960. Fellini sut aussi s’entourer de personnalités indissociables de son œuvre. C’est le cas de l’acteur mythique Marcello Mastroianni ou du compositeur et chef d’orchestre italien Nino Rota, qui composa notamment pour Armacord (1973).

 

A lire aussi

 

Federico Fellini, une figure oscarisée du néoréalisme

Scénariste puis assistant-réalisateur de Roberto Rossellini, Fellini amorça sa carrière au cinéma sur le tournage de Rome ville ouverte (1945) et Païsa (1946). En passant derrière la caméra, il deviendra une des figures du néoréalisme d’après-guerre. Le cinéaste sera tout au long de sa vie influencé par son enfance passée dans la cité balnéaire de Rimini, marquée par le fascisme mussolinien mais aussi la bande-dessinée et le monde du cirque ; ce dernier l’inspirant pour Les Clowns, en 1971. Sa femme et muse, l’actrice Giulietta Masina, exerça également un réel ascendant artistique sur le réalisateur, qui succomba à une attaque cérébrale en 1993, sept mois après avoir reçu l’hommage d’Hollywood par la remise d’un Oscar d’honneur.

 

Nicolas Gomont

 

Retrouvez l’actualité du Classique