Distinctions : Une soprano russe et un ténor chinois ont remporté le Concours Neue Stimmen 2019

La soprano russe Anna El-Khashem (23 ans) et le ténor chinois Long Long (28 ans) ont remporté ce week-end la 18e édition du Concours international de chant Neue Stimmen (Nouvelles Voix) organisé par la Fondation Bertelsmann en Allemagne à Gütersloh.

Les meilleurs parmi 1500 candidats

La tâche était ardue pour le jury présidé par Dominique Meyer,le directeur de l’Opéra d’État de Vienne, appelé à départager toute la semaine 42 artistes lyriques (1 500 chanteurs de 80 pays avaient postulé). Samedi soir, accompagnés par l’orchestre philharmonique de Duisburg dirigé par Jonathan Darlington, ont concouru 10 finalistes de très haut niveau (six chanteuses et quatre chanteur), parmi lesquels la soprano française Hélène Carpentier et la soprano sud-africaine Nombulelo Yende, la sœur cadette de Pretty Yende, sacrée l’an dernier au concours de Belcanto Bellini de Vendôme.


Un palmarès prestigieux

Grâce à leur victoire indiscutable, Anna El-Khashem et Long Long ont reçu chacun la somme de 15 000 euros et des promesses d’engagements auprès des institutions représentées lors de la compétition. La soprano moldave Natalia Tanasii et les 2 barytons Domen Križaj (Slovénie) et Bongani Kubheka (Afrique du Sud) se sont partagés la 2place. La soprano Slovaque Slávka Zámečníková a obtenu la troisième place et le jeune baryton-basse ukrainien Vladislav Buyalskiy, âgé de 21 ans, a remporté le nouveau prix Brian Dickie (ancien directeur de l’opéra de Chicago qui supervise les auditions du concours de la Fondation Bertelsmann depuis 1999) des jeunes chanteurs.

Anna El-Khashem et Long Long succèdent aux prestigieux noms des artistes récompensés par le concours Neue Stimmen créé en 1987 comme Vesselina Kasarova, René Pape, Hanno Müller-Brachmann, Michael Full, Angelika Kirchschlager ou Christiane Karg.

Philippe Gault

Retrouvez plus d’articles d’actualité