Déconfinement : en coulisse, Emmanuel Macron savonne la planche à Edouard Philippe

Des dissensions, déjà observées lors de la crise des Gilets jaunes, se font sentir entre Edouard Philippe et Emmanuel Macron. Cette fois, le Président a volontairement fait connaître son opposition au Premier Ministre, quant à la tenue d’un vote dans la foulée du dévoilement du plan de déconfinement.

 

En cherchant à affaiblir Edouard Philippe, Emmanuel Macron s’affaiblit lui-même

« Un président ne devrait pas dire ça », titre l’Opinion, qui fait référence à nos confrères du Point et de l’Express qui racontent comment et surtout pourquoi, dimanche et lundi, le président de la République a pris les devants pour indiquer à des journalistes choisis qu’il n’était pas opposé à l’idée de laisser aux parlementaires un temps de réflexion après le discours d’Edouard Philippe.

 

à lire aussi

 

A quoi joue Emmanuel Macron se demande l’Opinion ? En rendant public un différent avec le Premier Ministre, il l’affaiblit, explique le journal. Dans un moment dramatique pour la vie du pays, il fait la démonstration qu’il ne parvient pas à infléchir la position du chef du gouvernement, puisque le vote a eu lieu juste après la présentation du plan et on serait tenté d’ajouter qu’il s’affaiblit lui-même.

 

 

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique