Covid-19 : Les graves erreurs du Royaume-Uni dans la gestion de la pandémie

istock

Le Parlement britannique a publié hier un rapport sur la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement. Le pays a éliminé depuis cet été la quasi-totalité des gestes barrières comme la distanciation et le port du masque.

Le Royaume-Uni a enregistré près de 138.000 morts

Les rédacteurs du rapport pointent un des plus gros échecs de santé publique de l’histoire du pays : de graves erreurs et un fatalisme certain face à la progression du Covid-19, après avoir enregistré presque 138.000 morts. Des milliers de morts auraient pu être évités si le gouvernement avait pris des mesures plus rapidement, concluent les parlementaires. Ces erreurs ont été commises dès le départ bien que le Royaume-Uni ait été l’un des premiers pays à développer un test Covid en janvier 2020. Le pays a gaspillé son avance.

A lire aussi

 

Le gouvernement a ainsi privilégié une approche lente et graduelle dans le but de parvenir à une immunité collective alors que l’épidémie se propageait pourtant de manière exponentielle. Le confinement n’a finalement été décrété que le 23 mars 2020, soit plus de deux mois après la première réunion du Conseil scientifique britannique. Parmi les autres erreurs relevées : la décision de ne pas tester les personnes âgées qui sortaient de l’hôpital avant leur retour en maison de retraite. Enfin, certaines mesures semblent avoir été adoptées sans fondement scientifique comme par exemple l’interdiction des activités sportives de plein air pour les enfants.

Marc Teddé

Retrouvez ici les explications de Marc Teddé : 

 

Retrouvez les Infos du jour