Covid 19 : La lutte contre le variant anglais, priorité de la Commission européenne

La presse ce matin évoque les inquiétudes liées aux variants du Covid 19. Le Parisien-Aujourd’hui en France se propose d’essayer de percer « Les mystères de ces variants », ceux que le quotidien appelle « les perfides mutants du Covid 19 » et qui ne cessent de proliférer.

Ursula von der Leyen évoque l’opportunité d’un passeport vaccinal

Selon la professeure Anne-Claude Crémieux la présence du variant anglais du Covid 19 augmente de près de 50% par semaine et devrait donc être majoritaire en France début mars. Le variant « arrive à l’école » selon le Courrier Picard qui évoque la fermeture de plusieurs établissements scolaires en Picardie et Seine-Maritime. La lutte contre ces variants qui devient une des priorités de la Commission européenne, dans un programme que sa présidente détaille ce matin dans les Echos.

 

A lire aussi

 

Ursula von der Leyen évoque aussi l’opportunité d’un passeport vaccinal, une idée qui divise en Europe. Certains y voient le moyen de relancer progressivement l’économie quand d’autres dénoncent une atteinte aux libertés individuelles. A ce sujet Libération, à sa une, se demande si ce fameux passeport vaccinal pourrait être « une assurance touristes » qui permettrait d’ouvrir les vannes du tourisme aux visiteurs pouvant justifier d’une vaccination. Une idée qui intéresse les professionnels du secteur mais la France se montre, pour l’instant, plutôt réticente

 

Le Figaro se demande si « Macron a gagné son pari » en décidant de ne pas reconfiner

L’Indépendant, par exemple, note que dans les Pyrénées-Orientales, « le variant anglais est en hausse mais les cas sont en baisse ». Le Télégramme pose la question « A-t-on raison d’être optimiste ? » Tandis que Le Figaro se demande si « Macron a gagné son pari » en décidant de ne pas reconfiner. Dans son éditorial, Alexis Brézet, insiste sur le fait que 15 jours après l’annonce par Emmanuel Macron qu’il n’y aurait pas de reconfinement « Non seulement l’épidémie n’est pas repartie en flèche, mais, alors que les variants gagnent du terrain, il semblerait que la maladie ralentisse un peu » et le directeur des rédactions du Figaro de conclure avec cette citation détournée « Souvent variant varie, bien fol qui s’y fie ».

 

A lire aussi

 

Citons enfin La Croix qui s’intéresse aux « vies pleines de projets » de Français qui, malgré le Covid, ont décidé de « donner de nouvelles directions à leur vie ». C’est le cas, par exemple, du footballeur professionnel du Stade Brestois, Paul Lasne, qui s’est mis à l’écriture pendant le 1er confinement. Son 1er livre, « MurMures » vient d’être publié mais, avoue-t-il, dans le vestiaire brestois il se fait chambrer. Certains le surnomment désormais Albert Camus.

Philippe Gault

 

 

Retrouvez l’actualité du Classique