Covid-19 : Joe Biden veut lever les brevets des vaccins

Wikimedia Commons Gage Skidmore

Faut-il lever les brevets ou les suspendre comme le réclame le président américain Joe Biden ? C’est la question que se posent nos quotidiens.

Vaccination : « Le verrou sur les brevets saute » selon La Croix

Les Echos titrent sur « la bataille des brevets » tandis que le Figaro évoque « des laboratoires sous pression pour lever les brevets sur les vaccins ». Pour La Croix « Le verrou sur les brevets saute » alors que L’Opinion se demande pourquoi « tant de bruit pour si peu ? ». L’Opinion tente de répondre aux questions soulevées pas ce sujet sensible : de quels brevets parle-t-on, l’impact d’une levée des brevets sur le coût des vaccins, la position des grandes organisations sanitaires comme l’OMS et l’OMC, celle des pays riches, de l’Union européenne, le problème de la production des vaccins et les réticences éventuelles des Big Pharma.

A lire aussi

 

Covid-19 : La vaccination ouverte « sans limite d’âges » en France à partir du 12 mai, annonce Emmanuel Macron

« Macron ouvre les vannes », annoncent plusieurs quotidiens comme Libé, La Charente Libre ou le Parisien-Aujourd’hui en France. Un titre qui fait évidemment référence aux déclarations du chef de l’Etat hier concernant notamment les nouvelles dispositions pour accélérer la vaccination. A ce sujet, Alain Fischer, le « Monsieur vaccin » du gouvernement, répond aux questions des lecteurs du Parisien et notamment à celles, nombreuses, qui se posent à propos du choix entre le vaccin Pfizer et le Astra Zeneca. A propos de ce dernier, Alain Fischer n’hésite pas à déclarer que pour les plus de 55 ans, ce vaccin a un rapport bénéfice-risque « fantastiquement positif » et rappelle qu’en France il n’y a eu que 28 cas connus de thrombose pour 3 millions et demi de personnes vaccinées avec AstraZeneca.

A lire aussi

 

 

Toujours sur un plan pratique, L’Est Eclair nous propose « Les nouvelles règles de la vaccination », « un vaccin pour tous » pour l’Ardennais et même, pour le Petit Bleu d’Agen très optimiste « une vaccination qui fait rêver » car, selon le journal l’envie de prendre des vacances est désormais plus forte que jamais et la vaccination une permission de rêver.

Philippe Gault

Réécoutez l’intégralité du Journal du Classique en cliquant ici

Retrouvez l’actualité du Classique