Coronavirus: des vidéos de soutien des musiciens de l’orchestre de Shanghai

Contraints à l’inactivité en raison de l’épidémie due au coronavirus qui sévit principalement en Chine, les musiciens de l’Orchestre Symphonique de Shanghai ont décidé d’enregistrer en famille des vidéos musicales pour soutenir ceux qui, comme eux, sont bloqués à domicile et ceux qui sont mobilisés pour aider les malades.

 

La direction de L’orchestre de Shanghai a annulé toutes les représentations

« Leonard Bernstein a dit un jour: La musique peut nommer l’innommable et communiquer l’inconnaissable. Pendant cette période difficile à cause de l’épidémie de coronavirus, les musiciens du SSO ont spontanément filmé des spectacles chez eux, certains avec des membres de leur famille, pour lutter ensemble », c’est le message que l’Orchestre symphonique de Shanghai (SSO) a diffusé mercredi 5 février sur son compte Twitter alors que sa direction avait annoncé quelques jours plus tôt que toutes ses représentations étaient annulées pour le mois. Des musiciens contraints à l’inactivité, confinés chez eux, qui ont donc décidé, seuls ou en famille, d’enregistrer de courtes vidéos diffusées sur les réseaux sociaux.

 

a lire aussi

 

 

L’orchestre de Shanghai cite Leonard Bernstein : « communiquer l’inconnaissable »

Sur l’une d’elles, on peut voir Huang Beixing, le 1er violoncelle du SSO, sa compagne, la violoniste Su Ting, et leurs enfants de 8 et 11 ans, interpréter une adaptation classique pour trois violoncelles et un violon de la chanson «Red Star Song».

Dans une autre, Gu Kai, principal percussionniste (dont l’épouse Fang Qi est également percussionniste du SSO), improvise avec sa fille de 6 ans Gu Ruier un air qu’ils ont intitulé « Salute » en hommage au personnel médical mobilisé pour lutter contre l’épidémie.

Selon le site ClassicFM, quand il disposera de suffisamment de contenus, l’Orchestre Symphonique de Shanghai compte créer une compilation de ces vidéos intitulée « Sound for Love, Together ». Fin janvier, le SSO a mis en ligne sur son site une sélection de morceaux adaptés, afin de « soulager l’anxiété » des populations concernées par l’épidémie.

 

Philippe Gault

 

Retrouvez l’actualité du Classique