Coronavirus : ces étudiants donnent un dernier concert avant la fermeture du conservatoire

Les musiciens du conservatoire de l’université Johns-Hopkins (Baltimore) ont appris la fermeture de leur école à cause du coronavirus. 1h30 avant l’échéance, ils ont improvisé un concert et ont entonné la Symphonie n°5 de Tchaïkovski dans la cantine du campus.

 

L’université a aussi fermé la chorale créé par l’ancien président Woodrow Wilson

« Si cela ne vous dit pas tout ce que vous devriez savoir sur cette école et l’avenir de la musique classique, je ne sais pas ce qui le fera. » Vincent Fasano, étudiant en composition de musique de films et de jeux-vidéo à l’Université Johns-Hopkins de Baltimore au nord-est des Etats-Unis, a partagé ces mots et une vidéo en forme d’affront au coronavirus, comme pour souligner la résilience de ses camarades et leur capacité à tirer profit de l’épidémie. Le Covid-19 entraîne les reports et les annulations de concerts partout dans le monde depuis plusieurs semaines.

 

A lire aussi

 

La prestigieuse université américaine n’a pas échappé à ces mesures de précaution. Depuis le 11 mars, elle a fermé ses portes aux étudiants et les contraint depuis à suivre des cours en ligne. Mais au-delà des enseignements, les perturbations s’étendent aussi à toutes les activités péri-scolaires. Et elles sont nombreuses au sein de l’université, qui comporte notamment une chorale créée par l’ancien président des Etats- Unis, Woodrow Wilson, mais aussi un conservatoire.

 

Le concert s’est achevé à peine 1 heure avant la fermeture des portes

« Le Peabody Institute, le premier conservatoire du pays, abrite certains des musiciens les plus talentueux du monde et organise chaque année plus de 50 événements ouverts au public : concerts d’orchestre et de jazz, opéras et représentations symphoniques, musique de la Renaissance et arrangements modernes », peut-on lire sur le site de l’institution. Très au fait de l’épidémie de coronavirus, la direction de l’université a dû annuler toutes les représentations du conservatoire d’ici la réouverture du campus. Une déception immense pour les musiciens qui s’entraînent dur à l’année pour assurer une vie culturelle au sein de l’établissement scolaire.

 

A lire aussi

 

Mais ils ne se sont pas laissés abattre. Apprenant la nouvelle à 19 heures mardi dernier, les instrumentistes et leur maestro Joseph Young ont organisé à la hâte dans le réfectoire des étudiants une représentation prévue prochainement à leur agenda, celle de la Symphonie n°5 de Tchaïkovski. Une initiative, qui a attiré de nombreux spectateurs, blottis les uns contre les autres devant le parterre de musiciens. Le concert, qui a débuté à 22h15, s’est achevé 50 minutes plus tard dans un tonnerre d’applaudissements, quelques instants avant l’ultimatum de la direction fixé à minuit.

 

 

Nicolas Gomont