Convention démocrate : découvrez la stratégie de Michelle Obama pour attirer le vote des femmes de plus de 50 ans

Vous allez assister ce soir au discours de Michelle Obama. Dans cette drôle de convention, virtuelle, elle ne sera pas en direct. Elle a déjà enregistré son message. Selon Mark Penn, un stratégiste démocrate : elle fera un discours « intense et personnel ».

Michelle Obama est parfaite, selon les stratégistes démocrates

Selon mes informations, Michelle Obama va se partager un rôle important avec son époux Barack, qui devrait parler, lui aussi virtuellement, dans 2 jours. Barack Obama sera l’homme politique, avec Joe Biden, qui évoquera les problèmes de l’Amérique de Trump, alors que Michelle Obama sera parfaite, selon les stratégistes américains dans le rôle d’une ambassadrice de la société civile, déçue par les politiques. Une stratégie a été mise au point : cet été, Michelle Obama a voulu montrer aux Américains qu’elle les comprenait. Dans un podcast en juillet, elle a déclaré souffrir de dépression en regardant Amérique actuelle. Et a confessé se réveiller en plein milieu de la nuit, inquiète par la gravité de la situation. Puis à ses 41 M de followers quelques jours plus tard sur Instagram elle disait même « c’est normal de se laisser aller dans ce moment que traverse notre pays ».

 

A lire aussi

 

Michelle Obama a confié ses problèmes de ménopause dans un podcast

Début août, dans le dernier épisode de son podcast, alors qu’elle fuit toute interview, elle confessait sans pudeur ne pas se sentir bien dans la ménopause qu’elle traverse. Ça, c’est très efficace, selon les stratégistes démocrates, car les femmes de plus de 50 ans sont concernées par la ménopause et écoutent Michelle Obama parler de ces problèmes intimes. Cette Amérique démocrate écoutera avec attention Michelle Obama. Les femmes de plus de 50 ans en 2016 ont voté, selon toutes les études pour Donald Trump. Ce sont ces femmes que Michelle Obama doit récupérer. Avec ses déclarations de dépression, de ménopause, Michelle Obama a bien fait les choses pour appeler ceux qui ne croient plus aux politique à bien aller voter en novembre prochain.

 

Laurence Haïm

 

Retrouvez l’actualité du Classique